Tue. Jun 25th, 2024

ACTION FUTURE 35 – Économie

Michel Fouquin

Les déséquilibres dans le monde sont considérés comme une cause importante de la crise mondiale actuelle. Parmi ces déséquilibres, les plus criants sont ceux qui opposent la Chine aux États-Unis. Comment en est-on arrivé là ? Qu’il s’agisse de la Chine ou des États-Unis; quelles solutions sont envisageables ?

Le développement commercial de la Chine :
Il existe incontestablement une très grande réussite chinoise fondée sur l’accueil des investisseurs étrangers qui a conditionné le développement des exportations de biens. Commencée au début des années 80, cette politique s’est accélérée vers 1994 lorsqu’il a été décidé de la convertibilité partielle de la monnaie chinoise. La convertibilité commerciale permet à une entreprise étrangère en Chine, qui réalise des exportations, de rapatrier une partie des recettes d’exportations générées dans son pays d’origine. Auparavant, la question de la sécurité de son investissement se posait lorsque l’on voulait investir en Chine qui est une économie dirigée par un parti unique. Finalement, depuis 1994, bien que l’investissement en Chine soit encore difficile et que toutes les implantations ne réussissent pas (Danone avec l’eau minérale ou Google en ce moment illustrent les difficultés rencontrées par de très grands groupes mondiaux), beaucoup de projets ont été des succès. Tous ces investissements ont apporté à la Chine une capacité exportatrice qui est encore aujourd’hui constituée à 60% par les exportations soit des entreprises étrangères, soit des entreprises à capitaux étrangers. La greffe du capitalisme moderne a donc bien pris en Chine, car le taux de réussite est important. Hors USA, la Chine est ainsi devenu en 25 à 30 ans le premier pays d’accueil des investissements internationaux.

Acheter ACTION FUTURE 35 (version numérique) – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2010/04/12/action-future-35/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *