Thu. Jun 13th, 2024

ACTION FUTURE 6 – Analyse technique

Thierry Béchu

 

Thierry Béchu occupe le poste de Hedge Funds Manager à la Société Générale Asset Management. Fort de ses nombreuses années d’expérience dans le domaine des marchés financiers, et du succès de son livre Pratique de l’analyse technique, co-écrit avec Éric Bertrand, il est reconnu comme l’un des piliers de l’analyse technique en France.

Comprendre la volatilité 

Comme vous le savez, c’est parce qu’il existe des variations de prix que l’analyse technique est possible. C’est pourquoi la volatilité, qui se définit au départ comme la mesure du changement de prix, est une notion essentielle. Nous allons tout d’abord rappeler dans cette intervention ce qu’est la volatilité. Nous verrons les différents types de mesures de la volatilité avec pour commencer la volatilité dite « historique », puis la volatilité dite « implicite », celle qui provient du marché des options. Nous essaierons ensuite de montrer comment analyser les différences entre volatilité implicite et volatilité historique. Dans un deuxième temps, nous verrons comment intégrer ces informations, à la fois dans l’analyse et dans la gestion des positions.

Les différents types de volatilité

Il existe deux principaux types de volatilité. La volatilité dite « historique », qui se base sur l’analyse des données historiques des cours et qui, par différentes formules, plus ou moins compliquées, permet de dégager une mesure, en général en pourcentage, de la variabilité du prix. A côté de la
volatilité historique, il y a la volatilité implicite, qui, elle, pro- vient en fait directement du marché des options.

La volatilité historique 

J’ignore votre degré d’avancement en statistiques et en mathématiques. C’est pourquoi je vais vous expliquer brièvement comment on mesure en termes statistiques la volatilité historique grâce à un exemple très précis de calcul présenté dans le tableau 1.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *