Wed. Jul 17th, 2024

ACTION FUTURE 11 – Investissement

Charles Dereeper

C’est au mois de janvier 2003 que le mensuel économique Capital a organisé pour la première fois en France une vraie compétition de bourse, en collaboration avec le courtier Cortal Consors. L’objectif affiché était la découverte par le public français des marchés financiers, dans un cadre ludique, avec une récompense finale attractive pour les meilleurs investisseurs. Nous avons apprécié chez Action Future les règles du jeu de ce concours. En effet, celui-ci a duré six mois, une période suffisamment longue pour éliminer en partie le facteur chance et hasard entre les intervenants. En outre, il est salutaire d’avoir obligé les compétiteurs à verser un capital de départ leur appartenant. La grande majorité a joué avec le minimum, à savoir 1 000 euros, ce qui confère un peu de relief à ce Trophée, puisqu’il s’agit d’opérations réelles. Enfin, le fait de doter cette compétition de 200 000 euros de prix lui a donné un réel pouvoir d’attractivité. Au total, ce sont 500 personnes qui se sont inscrites.

Le principe du jeu est simple : il est permis d’acheter des actions en utilisant un effet de levier, qui ne doit pas dépasser cinq, sur neuf places boursières, parmi les principales, à savoir Euronext, Francfort, Londres, Italie, Nasdaq… Un large choix de valeurs, donc, pour ces investisseurs en herbe. Quelques contraintes ont été à juste titre émises : pas le droit d’intervenir sur les produits dérivés, que ce soit les warrants, les bons de souscription et autres supports spéculatifs, ni même sur les Sicav. En revanche, et c’est là notre grand regret, la vente à découvert sur les actions était interdite.
Quel dommage ! Enfin, en cas de pertes trop importantes, il était interdit de remettre de l’argent sur son compte, sous peine d’être éliminé immédiatement. Sur les 500 inscrits au départ, près de 100 personnes ont perdu l’intégralité de leur mise initiale et se sont donc retrouvés exclues de la compétition. Dernière information, les frais de courtage, égaux pour tous, étaient de 1,30% TTC aller et retour.

Le point fort de cette manifestation est la périodicité de son organisation, qui devient un rendez-vous annuel à ne pas manquer. Le magazine Capital a ainsi ouvert les inscriptions pour la session 2004 avec les mêmes conditions de jeu que le Trophée 2003. Pour toute information complémentaire, les traders et les investisseurs peuvent se rendre sur le site www.capital.fr. 200 000 euros, répartis en 100 prix distincts, sont à gagner. Pour l’édition 2003, nous avons rencontré les gagnants afin de cerner les méthodes de gestion qu’ils ont utilisées, car leurs performances sont stratosphériques. Le premier est une femme, Marine Vorabouth, qui n’a pu nous accorder un entretien à temps pour la parution d’Action Future n°ll. Elle a réalisé + 960% sur son compte, raflant le premier prix, soit 100 000 euros ! Elle nous a confié au téléphone intervenir à court terme tout en étant une adepte fervente de l’analyse fondamentale. Le deuxième s’appelle Vincent Baron (photo ci-dessous) : il affiche un gain de 757% et ramasse 15 000 euros de récompense pour ce résultat ! Découvrez son parcours et ses techniques de trading dans les pages suivantes. Enfin, le troisième, Yvon Bienvenu, cadre commercial, termine avec 567% de progression. Il a touché 5000 euros de prix.

Acheter ACTION FUTURE 11 – version numérique – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2003/11/12/action-future-11-2/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *