Tue. May 28th, 2024

Marché combiné en hausse de 4 % par rapport au troisième trimestre, mais en baisse de 1 % par rapport à l'année précédente

L'infogérance génère une valeur contractuelle annuelle record, soit une hausse de 4 %.

LONDRES--(BUSINESS WIRE)--Selon le dernier rapport sur l'état de l'industrie de l'Information Services Group (ISG) (Nasdaq : III), une société mondiale de recherche et de conseil en technologie, la demande de services relatifs aux technologies de l'information et aux activités commerciales en Europe a légèrement diminué au quatrième trimestre, mais a augmenté par rapport au troisième trimestre, ce qui indique le début d'un rebond potentiel du marché.



L'ISG Index™ de la zone EMEA, qui mesure les contrats d'externalisation commerciale dont la valeur contractuelle annuelle (VCA) est égale ou supérieure à 5 millions de dollars américains, indique que la VCA du marché combiné (à la fois celui des services gérés et celui du cloud as-a-service) s'élève à 7,2 milliards de dollars américains pour le quatrième trimestre, soit une baisse de 1 % par rapport à l'année précédente, mais une hausse de 4 % par rapport au troisième trimestre.

« Le marché européen semble prêt à rebondir », a déclaré Steve Hall, président de l’ISG pour la zone EMEA. « Bien qu’en baisse par rapport à l’année précédente, la plupart des segments ont connu une croissance séquentielle positive au quatrième trimestre. Nous avons également constaté une augmentation des attributions de nouveaux contrats et une baisse des restructurations de contrats d’une année sur l’autre. Cela pourrait indiquer que le marché a atteint son point le plus bas, alors que nous commençons à passer le cap de l'optimisation agressive des coûts et à voir apparaître de nouvelles pousses d'investissement. »

Selon M. Hall, plusieurs signes laissent présager une meilleure année 2024. « Les conditions sont réunies pour un retournement de situation. L'inflation recule rapidement et les banques centrales prévoient des baisses de taux d'intérêt. Cela devrait créer un environnement plus favorable aux dépenses des entreprises et au déploiement de capitaux en 2024. »

Résultats du quatrième trimestre par segment

La VCA des services gérés pour le quatrième trimestre s'est élevée à 3,9 milliards de dollars, soit une augmentation de 7 % par rapport à l'année précédente. 268 contrats d'infogérance ont été signés au cours du trimestre, soit une augmentation de 3,5 %, dont trois gros contrats (contrats d'un montant égal ou supérieur à 100 millions de dollars américains). Bien que le nombre de ces contrats soit identique à celui de l'année précédente, la VCA des gros contrats de cette année a augmenté de 7 %. La VCA des nouveaux contrats s'élève à 2,7 milliards de dollars, soit une augmentation de 13 % par rapport à l'année précédente, tandis que celle des contrats restructurés a baissé de 4,5 %, pour atteindre 1,2 milliard de dollars.

Au sein des services gérés, l'externalisation des technologies de l'information (ITO) a progressé de 10 %, pour atteindre 3,0 milliards de dollars, grâce à la solidité des services de développement d'applications et de centres de données, tandis que l'externalisation des processus métier (BPO) a reculé de 2 %, pour atteindre 929 millions de dollars.

La valeur contractuelle annuelle du segment as-a-service (XaaS) a chuté de 8 % par rapport à l'année précédente, pour atteindre 3,3 milliards de dollars, mais elle a augmenté de 1 % par rapport au trimestre précédent, ce qui correspond au deuxième trimestre consécutif d'augmentation séquentielle. Dans ce segment, l'infrastructure en tant que service (IaaS) a chuté de 15 %, pour atteindre 2,2 milliards de dollars, tandis que le logiciel en tant que service (SaaS) a augmenté de 8 %, pour atteindre 1,1 milliard de dollars.

Résultats annuels

La VCA du marché combiné de la région EMEA était de 29,0 milliards de dollars américains, soit une baisse de 3 % par rapport à l'année précédente. C'est la première fois depuis 2016 que la région EMEA a connu un marché en baisse sur l'ensemble de l'année.

Les services gérés ont connu une année record, avec une VCA de 15,9 milliards de dollars américains, soit une hausse de 4 %. L'ITO, à 12,0 milliards de dollars américains, a augmenté de 4 %, tandis que le BPO, à 3,9 milliards de dollars américains, a augmenté de 3 %. 1 093 contrats de services gérés ont été attribués en 2022, soit le même nombre que l'année précédente. Douze d'entre elles concernaient des contrats de grande envergure, soit moins que les 14 de l'année précédente ; mais la VCA totale a augmenté de 40 %. Parmi les secteurs, les services financiers, en hausse de 26 %, et l'énergie, en hausse de 30 %, ont stimulé le marché.

Le segment XaaS a généré une VCA de 13,1 milliards de dollars américains, soit une baisse de 9 %, marquant la première fois où la VCA XaaS a diminué dans la région EMEA durant toute l'année. L'IaaS a chuté de 15 %, à 8,9 milliards de dollars américains, tandis que le SaaS a augmenté de 4 %, à 4,2 milliards de dollars américains. Le XaaS représentait 45 % du marché combiné en 2023, contre 49 % en 2022.

Performance géographique

Au quatrième trimestre, le plus grand marché de la région, le Royaume-Uni, a généré une VCA de 1,3 milliard de dollars américains par les services gérés, soit une hausse de 54 % par rapport à l’année précédente. Ce fut le quatrième trimestre consécutif au cours duquel la VCA au Royaume-Uni a dépassé le milliard de dollars US – une première. La France, troisième marché de la région, a produit une VCA de 801 millions de dollars, soit une augmentation de 67 %, tandis que le DACH, deuxième marché de la région, a vu sa VCA diminuer de 21 %, pour atteindre 730 millions de dollars.

Sur l'ensemble de l'année, le Royaume-Uni a généré une VCA de 5,6 milliards de dollars américains par les services gérés ; c’est sa deuxième meilleure année après 2012. Le marché du Benelux était le seul autre marché géographique en territoire positif pour l'année, en hausse de 16 %, à 1,2 milliard de dollars américains. Le DACH a baissé de 23 %, à 2,9 milliards de dollars américains, tandis que la France a diminué de 4 %, à 2,2 milliards de dollars américains.

Prévisions mondiales pour 2024

L'ISG prévoit une croissance de 4,25 % pour l'infogérance et une croissance du chiffre d'affaires de 15 % pour le XaaS en 2024.

« Nous prévoyons que les dépenses pour la modernisation des applications et les projets de transformation d'entreprise dirigés par GenAI continueront à se maintenir à des niveaux élevés en 2024. Les dépenses pour le cloud public devraient s'accélérer à mesure que les phases d'optimisation se dissipent. Nous nous attendons également à une reprise des petits accords discrétionnaires, ainsi qu'à une reprise des dépenses de l'industrie des services financiers », a déclaré M. Hall.

À propos de l’ISG Index™

L'ISG Index™ est la référence mondiale en matière de veille des marchés pour le secteur des services technologiques et commerciaux. Depuis 85 trimestres consécutifs, l'indice étudie les dernières données et tendances du secteur à l’attention des analystes financiers, des acheteurs d’entreprise, des fournisseurs de services et de logiciels, des juristes, des universitaires et des médias. Pour de plus amples renseignements sur l’ISG Index, veuillez visiter cette page web.

Les résultats du 4ᵉ trimestre de 2023 de l'indice Global ISG ont été présentés lors d'une webdiffusion le 18 janvier. Pour visionner une rediffusion de la webdiffusion et télécharger des diapositives de présentation, visitez cette page web.

À propos d’ISG

ISG (Information Services Group) (Nasdaq : III) est une société de recherche et de conseil en technologie de premier plan au niveau mondial. Partenaire commercial de confiance de plus de 900 clients, dont plus de 75 des 100 premières entreprises mondiales, ISG s’engage à aider les entreprises, les organisations du secteur public et les fournisseurs de services et de technologies à atteindre l’excellence opérationnelle et à accélérer leur croissance. La société est spécialisée dans les services de transformation numérique, notamment l’automatisation, le cloud et l’analyse de données ; le conseil en sourcing ; les services de gouvernance et de risque gérés ; les services de portage de réseau ; la conception de stratégies et d’opérations ; la gestion du changement ; l’intelligence de marché ; et la recherche et l’analyse technologiques. Fondée en 2006 et basée à Stamford, dans le Connecticut, ISG emploie plus de 1 600 professionnels prêts pour le numérique, opérant dans plus de 20 pays – une équipe mondiale reconnue pour sa pensée innovante, son influence sur le marché, sa profonde expertise de l’industrie et de la technologie, et ses capacités de recherche et d’analyse de classe mondiale basées sur les données de marché les plus complètes du secteur. Pour plus d’informations, visitez le site www.isg-one.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Contacts

Presse :

Philipp Jaensch, ISG
+49 151 730 365 76
philipp.jaensch@isg-one.com

Will Thoretz, ISG
+1 203 517 3119
will.thoretz@isg-one.com