Thu. Jun 13th, 2024

ACTION FUTURE 50 – Analyse technique

Vincent Ganne

Le travail de prévision boursière est un travail de recherche qui s’appuie sur de nombreux outils d’analyse, regroupés en particulier entre deux écoles. L’école des analystes financiers qui utilisent des méthodes de valorisation boursière pour déterminer des objectifs de cours et l’école des analystes techniques qui cherchent à se positionner dans le sens de la tendance des actifs financiers et à relever à un stade précoce une tendance qui faiblit et prête à se retourner. J’appartiens à cette seconde école, l’école des analystes techniques et je suis à la fois un trader de tendance et un trader de momentum.

L’identification de la tendance me permet d’être dans le bon sens du marché, le travail du momentum me permet de juger la qualité d’une tendance et d’anticiper sa fin. Cette recherche technique est continue et part de l’hypothèse que les marchés financiers ne sont pas aléatoires. Il est acquis que les marchés n’évoluent pas de manière aléatoire, il suffit pour cela d’observer le comportement habituel des cours des actifs financiers. De façon générale, une fois qu’une phase de marché a débuté, il y a en effet plus de probabilités de voir cette phase se poursuivre plutôt que de la voir se retourner.

Mais lorsque les cours atteignent des obstacles de poids, les niveaux de supports et de résistances en analyse chartiste, il y a alors plus de probabilités de voir le mouvement en cours s’inverser plutôt que de se poursuivre. Ce comportement des cours se constate sur des actifs financiers de différente nature, sur des horizons de temps et des périodes différentes. Prenez le temps de jeter un œil au comportement des cours de l’once d’Or quand le marché a atteint pour la première fois en 2008 le seuil psychologique des 1.000$ (voir graphique 1), le changement de tendance a été immédiat. Ce marché de l’Or n’a donc strictement aucune dimension aléatoire, une dimension aléatoire qui n’existe d’ailleurs sur aucun actif de marché, c’est pour cela que le travail de pré- vision boursière des analystes techniques (des analystes financiers, des économistes…) n’est pas une affaire vaine mais au contraire parfaitement empirique. Le marché de l’Or n’est pas aléatoire – sinon comment expliquer cet intérêt vendeur sous 1.000$ l’once qui a duré pendant presque deux ans ?

Le socle de tous les outils d’analyse technique (l’analyse technique est une méthode pour faire de la prévision, cette méthode regroupe plusieurs outils) est donc cette constatation empirique et mesurée mathématiquement que le marché n’est pas aléatoire.

Certains outils d’analyse technique vont encore plus loin dans cette dimension non aléatoire du comportement des cours sur le marché, ces analystes défendent la dimension fractale du marché. L’approche fractale du marché ne consiste pas simplement à dire que les marchés ne sont pas aléatoires, ils sont au contraire déterministes…

Acheter ACTION FUTURE 51 (version numérique) – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2014/01/11/action-future-50/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *