Wed. Jul 17th, 2024

Par  Hamish Mackenzie, Head of Infrastructure de DWS
Commentaires sur l’appel de Donald Trump cette semaine pour un plan d’infrastructures
bipartide.

Donald Trump a appelé les deux parties à s’unir pour une ” grande reconstruction de l’infrastructure américaine en ruines “. Il est vrai que les États-Unis représentent l’un des plus grands marchés pour les investissements privés en  infrastructure à l’échelle mondiale. Le marché a une longue histoire d’engagements des investisseurs institutionnels en matière d’investissements dans les infrastructures, tels que les régimes de retraite publics, avec des allocations en augmentation constante. Les fonds d’infrastructure ont également mobilisé des capitaux plus importants pour investir dans l’infrastructure américaine au fil du temps.

Toutefois, les opportunités d’investissement sont en pratique limitées au secteur de l’énergie, les énergies renouvelables, les oléoducs et gazoducs, les projets de production d’électricité et les réseaux électriques représentant la grande majorité du volume des transactions. On ne s’attend pas à ce que cela change dans un avenir proche, les projets énergétiques représentant plus de 80 % des possibilités d’investissement futures dans les infrastructures privées.
Historiquement, les investissements privés dans les transports ont été très limités et, aujourd’hui, les investissements dans les infrastructures américaines sont inférieurs à ceux des autres pays en ce qui concerne les aéroports, les routes, les ponts, mais aussi les réseaux d’eau et les projets d’infrastructure sociale.
Traditionnellement, la plupart des projets de transport existants aux États-Unis ont été financés par des fonds publics, en s’appuyant fortement sur les dépenses fédérales, étatiques et municipales. Toutefois, l’insuffisance des investissements a souvent entraîné des niveaux importants d’entretien différé et des contraintes de capacité. Aujourd’hui, cet écart d’investissement continue de se creuser.
Une politique d’engagement et de participation accrus des capitaux privés semble être l’un des moyens de combler cet écart. L’infrastructure de transport est essentielle pour l’économie américaine, et le marché attend avec impatience de nouvelles opportunités pour investir et contribuer aux améliorations nécessaires à la reconstruction de l’infrastructure américaine”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *