Sun. Jun 16th, 2024

Par Jean-Jacques Ohana, Responsable de la gestion d’actifs chez YCAP AM

Les indicateurs avancés révèlent une économie qui se détériore notamment aux Etats-Unis

En dépit de cette détérioration, la liquidité entre dans un régime de détente selon notre indicateur de Risk Aversion

Hormis les tensions persistantes sur le financement monétaire, les autres primes de risque ne montrent pas de vulnérabilité apparente.

Les marchés d’actions demeurent sur les plus hauts alors même que les bénéfices estimés sur 12 mois glissants n’affichent plus de croissance, voire chutent dans certaines régions (Asie,Europe).

En terme de style, les marchés ont temporairement abandonné l’idée d’une anticipation de rebond de la croissance mondiale, en privilégiant désormais le segment «Quality», lui faisant atteindre de nouveaux sommets aux dépens du «Value».

La hausse étant indépendante de l’amélioration des fondamentaux, on peut raisonnablement s’interroger sur la durabilité d’une croissance liée à l’injection de liquidité.

A quoi tiendra le dégonflement de la bulle d’optimisme qui anime les opérateurs de marché?

La célébration anticipée d’une détente des relations sino-américaines et des achats d’actifs de la Fed peut durer.

Mais il faut garder à l’esprit que les marchés dansent sur un volcan.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *