Fri. Jun 14th, 2024

ACTION FUTURE 28 – MARCHES

Nolwenn Le Roux

 

Le Haut Rendement (High Yield) européen est une classe d’actif récente qui s’est développée à partir de la fin des années 90, en suivant les traces de son homologue américain apparu dès les années 60 et représentant aujourd’hui près de 700 Md$. Au cours de cette période, il a montré sa capacité à traverser des crises financières dont celles de 2000 – 2001 et également son rôle d’actif diversifiant et de source de performance dans un portefeuille d’investissement. Mais il reste un actif spécifique qui nécessite un investissement via un fonds spécialisé sur ce marché, comme nous l’expliciterons plus bas. Un tel investissement se justifie d’autant plus aujourd’hui, et ce malgré la situation difficile des marchés financiers, car il offre des niveaux d’entrée intéressants.

Ce que l’on entend par High Yield…
Le marché du high yield désigne les obligations émises en euro par des entreprises ayant une notation de crédit comprise entre BB+ et CCC-, donc inférieure au crédit classique ou investment grade, noté entre AAA et BBB-. Cette notation signifie un risque de crédit plus élevé que le crédit classique et donc une rémunération supérieure. Ce marché s’est développé depuis 1998 à partir d’une taille de 1Md€ et 11 émissions jusqu’à atteindre aujourd’hui 87 Md€ et 222 émissions. Il occupe encore une place modeste par rapport à son homologue américain. Mais sa croissance et sa pérennité sont assurées par une diversification sectorielle croissante, l’entrée de nouveaux émetteurs et investisseurs et sa capacité de survie aux crises financières précédentes.

Une classe d’actif diversifiante et performante :
Statistiquement, un investissement long terme sur le high yield se justifie amplement. Il représente un rendement attractif sur longue période (9,77% en moyenne depuis 1985) avec une volatilité limitée (6%).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *