Tue. May 21st, 2024

« Liz Truss a démissionné de son poste de Premier ministre jeudi, après une série de décisions très médiatisées concernant la réforme économique. Le Parti conservateur mène actuellement une campagne de leadership qui aboutira à l’élection d’un troisième Premier ministre en l’espace d’un an. C’est parce que Liz Truss n’a pas su s’appuyer sur ses compétences et qu’elle n’était pas crédible en tant qu’experte que son mandat de Premier ministre n’a duré que 44 jours.

Mes recherches, menées depuis 15 ans, ont montré que le fait de placer des « non-experts » à des postes stratégiques se solde toujours par un échec.

Aujourd’hui, la nomination de politiques aux profils généralistes à la tête du pays est une tendance dans la plus haute fonction du Royaume-Uni, affirmant que les candidats récents ont été choisis pour des raisons émotionnelles car ils sont guidés par l’idéologie et que ceux qui sélectionnent sont souvent des non-experts tout comme ceux qui sont sélectionnés.

C’était le cas de Liz Truss et de son ancien chancelier Kwasi Kwarteng, dont le licenciement après 38 jours a fait de lui le deuxième chancelier d’après-guerre ayant eu la plus courte durée de service.

Les dirigeants doivent être crédibles. Après sa nomination le 6 septembre, l’une des premières décisions de Liz Truss avec Kwasi Kwarteng a été de se débarrasser d’une expertise approfondie. Seulement 48 heures après sa prise de fonction, Tom Scholar, secrétaire permanent au Trésor et le plus haut fonctionnaire du Trésor britannique, a été licencié. Pendant des mois avant son élection, Liz Truss avait tourné en dérision ce qu’elle appelait “l’orthodoxie économique du Trésor”.

Il n’y a aucune raison de croire que Truss ou Kwarteng aient de réelles connaissances en économie. Liz Truss a étudié la politique, la philosophie et l’économie à l’université d’Oxford. Elle a donc accompli environ un tiers d’un diplôme de premier cycle en économie. Kwarteng a étudié les lettres classiques et l’histoire à l’université de Cambridge. Il a finalement obtenu un doctorat dans le domaine exceptionnellement spécialisé du Grand Recoinage de 1696, qui n’est guère pertinent aujourd’hui.

Un professeur d’économie britannique avec lequel j’ai discuté, qui a préféré garder l’anonymat, a déclaré : “Si l’on adopte la vision la plus généreuse possible, ils ont ensemble environ la moitié d’un diplôme de premier cycle en économie. C’est comme si quelqu’un prenait quelques heures de formation dans un avion à hélices et pensait pouvoir maintenant piloter un Jumbo Jet. C’est ridicule”. Et c’est tout à fait exact.

Les conséquences des décisions prises récemment pourrait se faire sentir pendant encore longtemps.

Des dommages durables ont été causés à notre pays. Voilà à quel point cela devient coûteux lorsque des « non-experts » sont en charge de quelque chose qu’ils ne comprennent tout simplement pas”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *