Tue. May 28th, 2024

Sucre

L’envolée du sucre est constante depuis 2021 – sans correction sensible du marché. Il y a quelques jours de cela, le sucre a franchi une nouvelle résistance technique importante et renoue désormais avec ses niveaux de 2011. Tout porte à croire que le mouvement haussier va perdurer.

 

Argent

Forte hausse de l’argent qui est surtout liée aux espoirs de relance de l’économie chinoise. Depuis le 7 novembre, le prix de l’argent a augmenté de 6% et les fonds spéculatifs ont renforcé très nettement leurs positions acheteuses.
Cela signifie que le momentum haussier peut durer.

 

Diamants

Le prix de gros des diamants taillés s’est effondré de 20% depuis le début de l’année, ce qui a provoqué une dégringolade spectaculaire du prix des pierres brutes (non taillées) de près de 35% sur la même période. En cause : le ralentissement important de l’industrie du luxe, en particulier sur le marché chinois.

 

Le marché mondial de l’uranium

Pourquoi on en parle aujourd’hui ?

Il faut avoir recours au nucléaire pour atteindre un monde bas carbone. Alors que l’Europe tergiverse, le reste du monde adopte le nucléaire. Il y a plus de 180 projets de développement de centrales nucléaires au niveau mondial. Selon l’Association nucléaire mondiale, la demande en uranium devrait augmenter de 28% d’ici à 2030 et presque doubler d’ici 2040 (soit 130 000 tonnes par an).
Les capacités sous construction sont essentiellement en Chine et en Inde, et en Pologne pour l’Europe.
La Chine a conclu un accord début novembre avec le Kazakhstan – 1er producteur mondial – pour fournir dans des quantités non divulguées de l’uranium.
Cela intervient alors que la France essaie de renforcer sa coopération dans le domaine avec le Kazakhstan afin d’être moins dépendant du Niger (15% de l’approvisionnement).

Principaux producteurs d’uranium
(source: Planet Terre)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *