Sat. Jul 20th, 2024

ACTION FUTURE 45 – Investissement

Joel Greenblatt

Il existe d’innombrables voies pour gagner beaucoup en investissant en Bourse. Corrélativement, il y a beaucoup de gens qui essaient. Mais il n’y a qu’une sélection limitée qui y parvient. Alors qui sont-ils et comment font-ils ? Deux de ces investisseurs qui ont réussi, dont les méthodes devraient être étudiées de près, sont Benjamin Graham, dont Warren Buffett est le disciple et Peter Lynch, qui a été l’un des plus grands gestionnaires de fonds au monde.

Négociez avec Monsieur Le Marché

Benjamin Graham a influencé de nombreux investisseurs par ses écrits et son enseignement. Le concept de « marge de sécurité » est peut-être sa plus grande et durable contribution à la profession d’investisseur. Graham utilisait en général des données objectives comme l’actif net d’une société (la valeur des actifs tels qu’ils apparaissent au bilan) et son multiple Cours/ Bénéfice par action (le cours divisé par le bénéfice annuel par action, connu sous l’acronyme PER) pour faciliter l’évaluation de la valeur réelle d’une société. Sa recommandation était de n’acheter une action que si le cours était significativement inférieur à l’actif net par action.
Quand on considère les opérations en Bourse, disait Graham, on doit s’imaginer être en affaires avec Monsieur LeMarché, et ne pas oublier que le cours d’une action représente simplement le prix échangé pour la propriété d’un certain pourcentage de la société toute entière. Certains jours, Monsieur LeMarché se sentira inhabituellement euphorique et cotera votre action à un cours ridiculement trop élevé, et un autre jour il sera craintif sans raison et la cotera à un cours déraisonnablement bas. C’est seulement dans ces deux cas extrêmes que vous prendrez l’avantage sur Monsieur LeMarché et que vous vous intéresserez à ce qu’il dit. Dans les autres cas il vaut mieux, selon Graham, oublier les cours et se concentrer sur les fondamentaux opérationnels et financiers. Ce n’est pas simplement par coïncidence que le petit groupe d’investisseurs qui ont eu des succès extraordinaires sur longue période ont adhéré sous une forme ou une autre aux concepts de « marge de sécurité » et de « Monsieur LeMarché ». Même dans le domaine de l’évaluation des sociétés, où certains ont modifié ou extrapolé les méthodes de Graham, les concepts de ce dernier ont été validés de façon répétée.

SOMMAIRE ACTION FUTURE 45

Acheter ACTION FUTURE 45 – Version numérique – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2012/10/11/action-future-46-2/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *