Sun. Jun 16th, 2024

ACTION FUTURE 33 – L’univers de la Gestion professionnelle

Gregory Zacharias est gérant d’un hedge fund (fonds spéculatif) au sein de la société Alis Capital Management. Il réalise des opérations de trading à très court terme à la hausse et à la baisse pour générer des profits réguliers quelles que soient les conditions de marché. Voilà pour la carte de visite Au-delà de son approche de trading qu’il a bien voulu nous détailler, nous nous sommes attardés avec autant d’intérêt sur son parcours plutôt atypique. Loin du chemin tout tracé des grandes écoles, qui en France mènent à la fonction, ce passionné de trading a emprunté un sentier moins linéaire nécessitan un peu plus de courage, de persévérance et de conviction, des qualités qu’il utilise sans doute encore aujourd’hui dans son approche discrétionnaire des marchés…

Action Future : Avant de devenir gérant de Hedge Fund, quel a été votre parcours et votre expérience du monde du trading ? 
Grégory Zacharias : Ma première expérience a été le trading sur les actions et les dérivés. L’idée du processus d’investissement que j’ai mis en place, et qui représente la base de ma stratégie actuelle m’est venue en 97-98 lorsque je finissais mon école de commerce. À l’époque j’ai connu la première correction importante des marchés actions (ndlr : l’indice CAC 40 avait chuté de près de 40% entre juillet et octobre 1998), la dévaluation du Rouble et du Yen. Cela m’a surpris de constater que l’écrasante majorité des fonds proposés par les Banques était basé sur du long only (ndlr : stratégie d’investissement positionnée uniquement à l’achat). Comme je m’étais intéressé aux produits dérivés à travers les cours dispensés par l’école de la Bourse, je me suis demandé pourquoi on trouvait si peu de fonds qui faisaient de la couverture actions avec des futures ou des options. On entendait bien parler des hedge funds avec Soros et d’autres grands gérants anglo-saxons qui pouvaient profiter des mouvements de baisse, mais rien en France de comparable en termes d’approche. Fort de ma formation en économie/finance et grâce à ma grande passion pour les marchés boursiers, j’ai commencé à combiner les actions avec les produits dérivés pour développer l’ébauche d’un process sur le papier.

Comment avez-vous procédé en pratique ? 
J’avais à l’époque un écran de Bourse chez moi, Chronoval, qui donnait les cours de Bourse en direct. Je lisais en permanence les journaux, et regardais les chaînes spécialisées, Bloomberg et LCI. J’avais donc tout ce qu’il me fallait pour suivre le comportement des valeurs et mettre en place une approche de marché. J’ai construit un premier modèle avec l’analyse technique sur la base de signaux techniques et la prise en compte des volumes d’échange quotidiens. Cela a duré deux ans. Pendant cette période quelques personnes de mon entourage se sont intéressées à mon trading. J’ai ensuite démarché ING Ferri pour apporter en gestion sous mandat mes quelques clients.

Acheter ACTION FUTURE 33 (version numérique) – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2009/10/12/action-future-33/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *