Tue. Jun 25th, 2024

ACTION FUTURE 56

Une action, une paire de devises ou une matière première, le marché est le lieu d’échanges entre acheteurs et vendeurs.

La confrontation de ces deux parties opposées est représentée par le prix dont la variation est la conséquence de l’ajustement entre l’offre et la demande à un instant. La vie du marché est donc faite de hausses, de baisses ou de stagnations en fonction de l’activité des intervenants. Les graphiques que nous étudions en sont la traduction. La meilleure représentation des prix aussi bien en analyse qu’en trading est celle qui utilise les bougies japonaises ou chandeliers. Pour une unité de temps donnée, la bougie nous donne le prix d’ouverture, les extrêmes de variation et la clôture. Il nous est ainsi facile de voir quelles sont les forces en présence, acheteuses ou vendeuses. Cette description est cependant incomplète pour le trader car elle nous montre essentiellement les points d’inflexion de la tendance du marché dans l’instant présent. Dans le cas d’un signal de retournement d’un mouvement en cours, il n’est pas possible d’évaluer avec précision quelle sera l’ampleur de ce mouvement contraire, ni s’il s’agit d’une correction ou d’un renversement de tendance. La seule information don- née est que la tendance en cours change. C’est pour pallier ce manque que Goishi Hosada a créé l’Ichimoku Kinko Hyo, publié en 1968, un indicateur qui permet d’un coup d’œil de comprendre la situation réelle du marché, ses points d’équilibre et les probables objectifs des mouvements des prix. Je n’aime pas beaucoup ce terme d’indicateur et lui préfère celui de système de lecture car il est à considérer comme une palette d’outils qui, utilisés conjointement, forment un ensemble complet d’analyse chartiste. Alors que chacun de ses composants peut être interprété séparément, c’est leurs interactions qui donnent toute sa force et sa puissance au système, afin d’identifier les tendances et les niveaux de Support/Résistance, d’établir des stratégies de trading et de générer des signaux d’entrée dans le marché avec le maximum de probabilité de réussite. Le paramétrage utilisé est celui d’ori- gine tel que défini par le concepteur et invariant quelle que soit l’unité de temps, soit : 9-26-52. Avec “9” représentant une semaine et demie de séances boursières, “26” étant le nombre de jours de séances dans le mois japonais de l’époque et “52”, le double de “26”. Alors que cet outil a été élaboré après le Seconde Guerre Mondiale et sans ordinateurs sur la base de cours journaliers du riz, ces paramètres gardent toute leur pertinence aujourd’hui, sur toutes les Unités de Temps, du mensuel à la minute. Ce sont ceux qui sont utilisés par les traders professionnels de salles de marchés ainsi que des analystes stratégistes de par le monde. C’est ce qui rend l’Ichimoku fascinant : bien qu’il ait été conçu à partir de cours de clôtures journalières, les informations données et sa précision sur d’autres UT est parfois étonnante surtout sur des UT très courtes. Cela en fait un système redoutable pour le trading de court terme.

Acheter ACTION FUTURE 56 – version numérique – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2015/07/11/action-future-56/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *