Wed. Jul 17th, 2024

ACTION FUTURE 42 – Analyse technique

Créé par Gerald Appel en 1977 pour analyser la tendance des actions cotées en Bourse, le MACD (Moving Average Convergence Divergence) est un indicateur très apprécié des analystes techniques, et à juste titre. Bien qu’il puisse servir à de nombreuses applications, notamment pour mesurer la situation d’un marché en précisant la tendance d’un titre, et détecter des divergences avec la courbe des prix sur laquelle il est appliqué, le principal atout du MACD est de pouvoir générer des signaux de trading de façon objective à partir d’un simple croisement avec une moyenne mobile.

Présentation et calcul

Le MACD représente l’écart entre une moyenne mobile exponentielle à 12 périodes et une autre moyenne mobile à 26 périodes :

MACD = EMA (12 périodes) – EMA (26 périodes)

Avec

EMA = α * (clôture)

t + (1 – α) * EMA t-1

Où α = 2/(N+1), avec N : nombre de périodes

Ce différentiel entre la moyenne mobile exponentielle (MME) à 12 périodes et une autre moyenne mobile à 26 périodes est représenté par une courbe que l’on appelle « ligne de MACD ». On ajoute ensuite sur le même graphique une seconde courbe qui est une moyenne mobile exponentielle à 9 périodes de la ligne de MACD que l’on nomme « ligne de signal ». Il est habituel de représenter graphiquement la ligne de MACD sous forme d’histogramme et la ligne de signal représentée d’une simple ligne, l’on rencontre aussi des représentations du MACD constituées de deux lignes (voir graphique 1). Le MACD va évoluer dans le temps autour de la ligne zéro avec des amplitudes variables selon la volatilité des mouvements de l’action sur lequel il est calculé. Les paramètres (12, 26, 9) sont ceux initialement conseillé par son créateur et le MACD est paramétré par défaut comme tel dans les logiciels d’analyse technique. Dans la pratique ces paramètres peuvent être modifiés selon l’horizon d’investissement de l’investisseur ou la stratégie que l’on souhaite mettre en place. Ainsi, pour Katie Stockton, Responsable de l’Analyse Technique chez MKM Partners, les paramètres classiques du MACD donnent de trop nombreux signaux sur des graphiques en quotidien. C’est pourquoi elle utilise un MACD à (21, 100, 200) pour lui permettre de capter des mouvements de marché de moyen terme.

Acheter ACTION FUTURE 42 (version numérique) – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2012/02/12/action-future-42/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *