Thu. Jun 13th, 2024

Par Invest Securities

UBISOFT a averti hier soir sur ses ventes et ses résultats, en amont de la publication du T2 2019-20 mercredi prochain.

La direction d’UBISOFT a annoncé sa décision de reporter les lancements des 3 jeux AAA (Watch Dogs 3, Gods & Monsters et Rainbow 6 Quarantine), initialement prévus pour le T4 2019-20, à des dates ultérieures situées entre le T2 et le T3 2020-21, coïncidant avec la sortie de la Playstation 5, console nouvelle génération de SONY. UBISOFT a également annoncé repousser la sortie de Skull & Bones initialement annoncée pour l’exercice 2020-21, désormais programmée pour 2021-22.

En outre, le groupe révise en forte baisse ses prévisions de ventes du jeu Ghost Recon Breakpoint, seul titre AAA d’UBISOFT sorti avant les fêtes de fin d’année (début octobre 2019). En conséquence, UBISOFT anticipe désormais un net bookings 2019-20 de 1 450m€ (vs 2 185m€ préc), soit une révision de -735m€ (-33,7%), ainsi qu’un EBIT non-IFRS compris entre 20 et 50m€ (vs 480m€ préc). Les dirigeants anticipent également un niveau de FCF significativement négatifs sans avoir toutefois communiqué des chiffres. Jusqu’à présent, le consensus anticipait des revenus 2019-20 de 2 170m€, ainsi qu’un EBIT non-IFRS de 483m€. La direction a également donné de premières guidances pour l’exercice 2020-2021, anticipant un net bookings 20-21 de 2 600m€ (css : 2 410m€ att jusqu’à présent) et un EBIT non-IFRS 20-21 de 600m€ (vs 563m€ att). UBISOFT anticipe désormais 5 sorties de AAA sur 2020-21 (vs 3 préc). Pour rappel, le groupe avait réalisé un net bookings 18-19 de 2 029m€ et un EBIT non-IFRS de 446m€.

Ces décisions radicales prises par le management interviennent alors que ses 2 derniers titres AAA se sont révélés très décevants en termes de ventes. Breakpoint, la suite du jeu Wildlands sorti en 2017, a reçu un accueil particulièrement froid auprès des joueurs comme nous le relations la semaine de sa sortie. Après avoir été critiqué pour son système de monétisation jugé agressif, la communauté de joueurs a pointé de nombreuses lacunes du jeu qui nuisent à l’immersion, donnent une impression d’inachevé et de manque de renouvellement. La direction, qui assure ne pas avoir décelé ces problèmes lors de la phase de test du jeu (dernière phase de développement d’un JV), prévoit de réorganiser ses processus internes de production.

La décision d’UBISOFT de reporter les sorties de 3 AAA de 6mois+ permettra aux équipes concernées de peaufiner la finition des jeux, mais elle implique également des coûts de développements supplémentaires. Elle a des implications douloureuses en termes financiers, mais nécessaires sur le plan stratégique : de nouveaux départs ratés pourraient sérieusement compromettre les objectifs LT de l’entreprise en portant atteinte à sa crédibilité auprès d’une communauté de joueurs à la sensibilité accrue en termes de monétisation et de finitions des jeux au moment de leur sortie. Néanmoins, le risque d’un échec commercial ne peut être totalement écarté par le seul prolongement du temps de développement, les éditeurs n’ayant jamais de garanties que leurs jeux trouvent leur public.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *