Tue. Jun 25th, 2024

Le maintien de la dynamique mondiale, partiellement atténuée par la performance aux États-Unis, a généré une croissance des produits à un chiffre dans le haut de la fourchette





BRUXELLES--(BUSINESS WIRE)--AB InBev (Brussel:ABI) (BMV:ANB) (JSE:ANH) (NYSE:BUD):

Information réglementée1

« Notre entreprise a de nouveau assuré un trimestre de croissance rentable. Les produits ont augmenté de 7.2%, avec une hausse de l’EBITDA de 5.0%. Nous continuons d’investir dans nos priorités stratégiques à long terme. » – Michel Doukeris, CEO, AB InBev

Produits totaux

+7.2%

Les produits ont augmenté de 7.2% au 2T23 avec une hausse des produits par hl de 9.0%, et de 10.0% au 1S23 avec une hausse des produits par hl de 10.6%.

 

18.4% d’augmentation pour les produits combinés de nos marques mondiales, Budweiser, Stella Artois et Corona, en dehors de leurs marchés domestiques respectifs au 2T23, et 16.9% au 1S23.

 

Environ 64% de nos produits réalisés via les plateformes numériques B2B, la base d’utilisateurs actifs mensuels de BEES atteignant 3.3 millions d’utilisateurs.

 

Plus de 115 millions d’USD de produits générés par notre écosystème direct-to-consumer.

 

Volumes totaux

-1.4%

Au 2T23, les volumes totaux ont diminué de 1.4%, les volumes de nos propres bières marquant un recul de 1.8% et les volumes non-bières, une hausse de 0.5%. Au 1S23, les volumes totaux ont diminué de 0.3%, les volumes de nos propres bières marquant un recul de 0.8% et les volumes non-bières, une hausse de 2.1%.

 

EBITDA normalisé

+5.0%

Au 2T23, l’EBITDA normalisé a augmenté de 5.0% à 4 909 millions d’USD, et la marge EBITDA normalisé a perdu 69 points de base à 32.5%. Au 1S23, l’EBITDA normalisé a augmenté de 9.1% à 9 668 millions d’USD, et la marge EBITDA normalisé a perdu 29 points de base à 33.0%. Les chiffres de l’EBITDA normalisé du 1S22 tiennent compte d’un impact de 201 millions d’USD de crédits d'impôt au Brésil.

Bénéfice sous-jacent

1 452 millions d’USD

Le bénéfice sous-jacent (bénéfice attribuable aux porteurs des capitaux propres d’AB InBev hors éléments non sous-jacents et impact de l’hyperinflation) était de 1 452 millions d’USD au 2T23 par rapport à 1 468 millions d’USD au 2T22, et de 2 762 millions d’USD au 1S23 par rapport à 2 672 millions d’USD au 1S22.

 

BPA sous-jacent

0.72 USD

Le BPA sous-jacent était de 0.72 USD au 2T23, en baisse par rapport à 0.73 USD au 2T22, et de 1.37 USD au 1S23, en hausse par rapport à 1.33 USD au 1S22.

 

Ratio endettement net / EBITDA

3.70x

Notre ratio endettement net/EBITDA normalisé était de 3.70x au 30 juin 2023, par rapport à 3.86x au 30 juin 2022 et à 3.51x au 31 décembre 2022.

Le rapport financier du premier semestre 2023 est consultable sur notre site www.ab-inbev.com.

1L'information ci-jointe constitue une information réglementée au sens de l'arrêté royal belge du 14 novembre 2007 relatif aux obligations des émetteurs d'instruments financiers admis à la négociation sur un marché réglementé. Pour consulter les mentions légales importantes et les notes sur la base de préparation, veuillez-vous référer à la page 17.

Commentaires de la direction

Le maintien de la dynamique mondiale, partiellement atténuée par la performance aux États-Unis, a généré une croissance des produits à un chiffre dans le haut de la fourchette

Nous avons réalisé une hausse des produits de 7.2%, avec une croissance des produits sur plus de 85% de nos marchés, stimulée par une augmentation des produits par hl de 9.0% résultant d’actions en termes de prix, de la premiumisation constante et d’autres initiatives de gestion des produits. Les volumes ont diminué de 1.4%, la croissance dans la majorité de nos marchés ayant été atténuée par la performance aux États-Unis. L’EBITDA a augmenté de 5.0%, avec une réduction de la marge de 69 points de base, en raison des coûts défavorables attendus des matières premières et la hausse de nos investissements commerciaux et de marketing. Le BPA sous-jacent était de 0.72 USD.

Progression de nos priorités stratégiques

Nous poursuivons la mise en œuvre de trois piliers stratégiques clés et les investissements dans ceux-ci afin de réaliser une croissance constante et d’assurer une création de valeur à long terme.

Mener et développer la catégorie :

Ce trimestre, nous avons réalisé une hausse des volumes sur la majorité de nos marchés et une hausse des produits sur plus de 85% de nos marchés.

Digitaliser et monétiser notre écosystème :

BEES a réalisé environ 9.2 milliards d’USD en valeur brute des marchandises, une hausse de 30% par rapport au 2T22, 64% de nos produits étant générés par nos canaux numériques B2B. BEES Marketplace est opérationnelle sur 15 marchés et a généré environ 1.3 milliards d’USD en valeur brute des marchandises annualisée, et parmi les consommateurs de BEES, 63% sont également acheteurs marketplace.

Optimiser nos activités :

Au 1S23, une gestion disciplinée des frais généraux et une affectation efficace des ressources nous ont permis d’investir environ 2.1 milliards d’USD dans les dépenses d’investissement et 3.5 milliards d’USD dans les ventes et le marketing afin de stimuler la croissance interne de nos activités. Nous continuons de nous concentrer sur le désendettement, notre ratio endettement net/EBITDA atteignant 3.70x par rapport à 3.86x au 30 juin 2022.

Mener et développer la catégorie

Au 1S23, nous avons investi environ 3.5 milliards d’USD dans les ventes et le marketing, soit une hausse de 12.8% par rapport au 1S22, stimulant une augmentation de la puissance des marques de notre portefeuille sur environ 60% de nos marchés clés. Nous utilisons nos cinq leviers éprouvés et évolutifs pour favoriser l’expansion de catégorie :

  • Catégorie inclusive : Au 2T23, le pourcentage de consommateurs effectuant des achats dans notre portefeuille de marques a augmenté sur les marchés clés en Amérique latine et en Afrique, selon nos estimations. L’augmentation de participation, imputable principalement aux groupes de consommateurs féminins et à faibles revenus, était stimulée par des innovations continues en matière de marques et d’emballages.
  • Supériorité core : Au 2T23, notre portefeuille mainstream a réalisé une hausse à un chiffre dans la moyenne de la fourchette, la hausse à deux chiffres en Afrique du Sud et en Colombie étant partiellement atténuée par la baisse des produits de Bud Light aux États-Unis. Nos marques mainstream ont gagné de la part de segment ou l’ont maintenue sur deux tiers de nos marchés clés, selon nos estimations.
  • Développement des occasions : Notre portefeuille mondial de bières sans alcool a enregistré une hausse des produits d’environ 30% au cours de ce trimestre, notre performance ayant été stimulée par Budweiser Zero au Brésil et par la croissance de Corona Cero au Canada et en Europe. Exploitant nos produits numériques direct-to-consumer, nous investissons dans de nouvelles occasions de consommation et les développons. Par exemple, au Brésil, Zé Delivery a permis le lancement de Corona Sunset Hours, une activation du quotidien encourageant les consommateurs à se déconnecter du travail et à retrouver leurs amis en début de soirée.
  • Premiumisation : Notre portefeuille de bières above core a enregistré une hausse des produits de plus de 10% au 2T23, menée par nos marques mondiales et par la croissance à deux chiffres de Modelo au Mexique et de Spaten au Brésil. Nos marques mondiales affichent une hausse des produits de 18.4% en dehors de leurs marchés domestiques, Corona en tête, reconnue récemment par Kantar BrandZ comme la marque mondiale de bière ayant enregistré la croissance la plus rapide en termes de valeur, avec une croissance de 23.7%. Budweiser a réalisé une hausse des produits de 16.9%, avec une croissance généralisée sur 25 marchés, et Stella Artois a enregistré une croissance des produits de 14.5%.
  • Beyond Beer : Notre activité mondiale Beyond Beer a généré plus de 385 millions d’USD de produits au cours du trimestre et a enregistré une hausse d’un chiffre dans la moyenne de la fourchette, la croissance mondiale ayant été partiellement atténuée par un secteur faible des seltzer à base de malt aux États-Unis. La croissance mondiale s’explique essentiellement par l’expansion de Brutal Fruit en Afrique et du portefeuille Vicky au Mexique.

Digitaliser et monétiser notre écosystème

  • Digitaliser nos relations avec plus de 6 millions de clients dans le monde : Au 30 juin 2023, BEES est opérationnelle sur 23 marchés, environ 64% de nos produits du 2T23 ayant été générés à travers les plateformes numériques B2B. Au 2T23, BEES a atteint 3.3 millions d’utilisateurs actifs mensuels et réalisé environ 9.2 milliards d’USD en valeur brute des marchandises, soit une croissance de 15% et 30% respectivement par rapport au 2T22. BEES Marketplace est opérationnelle sur 15 marchés, et parmi les consommateurs de BEES, 63% sont également acheteurs marketplace. Marketplace a généré environ 340 millions d’USD en valeur brute des marchandises provenant des ventes de produits tiers au cours de ce trimestre, soit une croissance de 41% par rapport au 2T22.
  • Se placer en tête des solutions DTC : Notre écosystème omnicanal direct-to-consumer (DTC) de produits numériques et physiques a généré plus de 385 millions d’USD de produits au 2T23. Nos produits numériques DTC, Zé Delivery, TaDa et PerfectDraft sont disponibles dans 20 marchés, ont généré 16.5 millions de commandes e-commerce et plus de 115 millions d’USD de produits au cours de ce trimestre, ce qui représente une hausse de 18% par rapport au 2T22.

Optimiser nos activités

Au 1S23, une gestion disciplinée des frais généraux et une affectation efficace des ressources dans toutes nos opérations nous ont permis d’investir environ 2.1 milliards d’USD dans les dépenses d’investissement et 3.5 milliards d’USD dans les ventes et le marketing afin de stimuler la croissance interne de nos activités, tout en faisant face à un environnement de coûts élevés. Notre ratio endettement net/EBITDA a atteint 3.70x par rapport à 3.86x au 30 juin 2022, une augmentation par rapport à 3.51x au 31 décembre 2022 due aux fluctuations saisonnières de notre génération de flux de trésorerie. Le BPA sous-jacent était de 0.72 USD, une baisse de 0.01 USD par action par rapport au 2T22. Cette baisse s’explique partiellement par une diminution de 0.04 USD par action du bénéfice net lié aux crédits d’impôts au Brésil d’une année à l’autre.

Promouvoir nos priorités de développement durable

Nous avons continué d’innover et de réaliser des progrès en vue de nos objectifs de développement durable 2025 à travers des initiatives locales clés présentant un potentiel de déploiement à l’échelle mondiale. En matière d’action pour le climat, nous avons investi dans un processeur biomasse dans notre brasserie de Jupille en Belgique afin de produire de l’énergie thermique à partir de l’écorce de malt, ce qui devrait réduire notre consommation de gaz de plus de 15% et diminuer nos émissions de carbone. En matière d’agriculture durable, afin de renforcer les chaînes d’approvisionnement locales, nous avons dispensé une formation technique et financière à plus de 900 petits cultivateurs d’orge en Ouganda. En matière de gestion de l’eau, nous avons installé une nouvelle technologie de pompe à vide dans les brasseries sur plusieurs marchés afin de réduire d’environ 50% la consommation d’eau des soutireuses de bouteilles. En matière d’emballages circulaires, notre activité au Brésil a lancé une campagne de bouteilles consignées à l’échelle nationale afin de contribuer à augmenter l’utilisation d’emballages consignés en promouvant le caractère abordable et durable.

Créer un avenir avec plus de célébrations

Au 1S23, nous avons réalisé une hausse des produits de 10.0% et une hausse de l’EBITDA de 9.1% tout en poursuivant nos investissements à long terme dans nos marques, nos équipements et notre transformation numérique. Nos priorités restent de brasser de la bière de qualité supérieure, d’offrir le meilleur service du secteur à nos clients, de générer de la valeur pour nos parties prenantes et de réaliser notre objectif de créer un avenir avec plus de célébrations.

Perspectives 2023

(i)

Performance générale : Nous prévoyons une hausse de notre EBITDA conforme à nos perspectives à moyen terme, c’est-à-dire entre 4-8%, et une croissance de nos produits supérieure à celle de l’EBITDA grâce à une combinaison saine des volumes et des prix. Les perspectives pour l’EX23 reflètent notre évaluation actuelle de l’inflation et du contexte macroéconomique.

 

(ii)

Coûts financiers nets : Les charges nettes d’intérêts liées aux retraites et les charges de désactualisation devraient se situer entre 200 et 230 millions d’USD par trimestre, en fonction de la fluctuation des devises et des taux d’intérêt. Pour l’EX23, le coupon moyen de la dette brute devrait se situer autour de 4%.

 

(iii)

Taux d’imposition effectif (TIE) : Le TIE normalisé devrait se situer entre 27% et 29% au cours de l’EX23. Les perspectives relatives au TIE ne tiennent pas compte de l’impact d’éventuelles modifications futures de la législation.

 

(iv)

Dépenses nettes d’investissement : Les dépenses nettes d’investissement devraient se situer entre 4.5 et 5.0 milliards d’USD au cours de l’EX23.

Tableau 1. Résultats consolidés (millions d’USD)

2T22

2T23

Croissance

interne

Volumes totaux (milliers d'hls)

149 729

147 583

-1.4%

Nos propres bières

131 107

128 750

-1.8%

Volumes des non-bières

17 544

17 636

0.5%

Produits de tiers

1 079

1 197

12.9%

Produits

14 793

15 120

7.2%

Marge brute

7 997

8 101

5.5%

Marge brute en %

54.1%

53.6%

-86 bps

EBITDA normalisé

5 096

4 909

5.0%

Marge EBITDA normalisé

34.5%

32.5%

-69 bps

EBIT normalisé

3 811

3 569

2.2%

Marge EBIT normalisé

25.8%

23.6%

-114 bps

 

Bénéfice attribuable aux porteurs des capitaux propres d'AB InBev

1 597

339

Bénéfice sous-jacent attribuable aux porteurs des capitaux propres d'AB InBev

1 468

1 452

 

Bénéfice par action (USD)

0.79

0.17

Bénéfice sous-jacent par action (USD)

0.73

0.72

 

1S22

1S23

Croissance

interne

Volumes totaux (milliers d'hls)

289 074

288 131

-0.3%

Nos propres bières

251 692

249 810

-0.8%

Volumes des non-bières

35 488

36 223

2.1%

Produits de tiers

1 894

2 098

12.5%

Produits

28 027

29 333

10.0%

Marge brute

15 243

15 796

8.8%

Marge brute en %

54.4%

53.9%

-60 bps

EBITDA normalisé

9 583

9 668

9.1%

Marge EBITDA normalisé

34.2%

33.0%

-29 bps

EBIT normalisé

7 105

7 072

8.3%

Marge EBIT normalisé

25.4%

24.1%

-39 bps

 

Bénéfice attribuable aux porteurs des capitaux propres d'AB InBev

1 692

1 977

Bénéfice sous-jacent attribuable aux porteurs des capitaux propres d'AB InBev

2 672

2 762

 

Bénéfice par action (USD)

0.84

0.98

Bénéfice sous-jacent par action (USD)

1.33

1.37

Tableau 2. Volumes (milliers d'hls)

2T22

Scope

Croissance

2T23

Croissance interne

interne

Volumes

totaux

Volumes de nos

propres bières

Amérique du Nord

27 361

35

-3 854

23 542

-14.1%

-14.5%

Amériques du Centre

37 775

-

118

37 893

0.3%

-1.0%

Amérique du Sud

36 421

7

- 691

35 737

-1.9%

-1.5%

EMEA

22 838

60

-14

22 884

-0.1%

-0.3%

Asie-Pacifique

25 097

-

2 378

27 475

9.5%

9.3%

Exportations Globales et Sociétés Holding

238

-102

-84

51

-62.3%

-

AB InBev au niveau mondial

149 729

-

-2 147

147 583

-1.4%

-1.8%

1S22

Scope

Croissance

1S23

Croissance interne

interne

Volumes

totaux

Volumes de nos

propres bières

Amérique du Nord

51 448

51

-4 104

47 395

-8.0%

-8.2%

Amériques du Centre

72 024

-

141

72 164

0.2%

-0.8%

Amérique du Sud

76 815

-

- 791

76 023

-1.0%

-1.7%

EMEA

42 962

104

- 224

42 842

-0.5%

-0.9%

Asie-Pacifique

45 385

-

4 204

49 589

9.3%

9.1%

Exportations Globales et Sociétés Holding

440

-155

-168

117

-58.9%

-

AB InBev au niveau mondial

289 074

-

- 943

288 131

-0.3%

-0.8%

Performance des marchés clés

États-Unis : Baisse des produits de 10.5%, impactés par la performance des volumes

  • Performance opérationnelle :
    • 2T23 : Les produits ont diminué de 10.5%, avec une hausse des produits par hl de 5.2% stimulée par les initiatives de gestion des produits. Les ventes aux grossistes ont reculé de 15.0%. Les ventes aux détaillants ont diminué de 14.0%, faisant moins bien que le secteur, principalement en raison de la baisse des volumes de Bud Light. L’EBITDA a baissé de 28.2%, avec environ les deux tiers de la baisse attribuables à la performance de part de marché et le reste attribuable à la perte de productivité, la hausse des investissements de vente et de marketing et les mesures de soutien en faveur de nos partenaires grossistes.
    • 1S23 : Les produits ont diminué de 3.6%, avec une croissance des produits par hl de 5.4%. Nos ventes aux grossistes ont reculé de 8.6% et nos ventes aux détaillants ont baissé de 9.2%. L’EBITDA a reculé de 14.8%.
  • Faits commerciaux marquants : Le secteur de la bière a continué à faire preuve de résilience au 2T23, assurant une croissance des produits de 2.3% tandis que les volumes ont diminué de 2.5%, selon Circana. Notre part totale du secteur de la bière a reculé au cours de ce trimestre, mais est restée stable entre la dernière semaine d’avril et la fin du mois de juin. Depuis le mois d’avril, nous sommes activement entrés en relation avec plus de 170 000 consommateurs à travers le pays par le biais d'une société de recherche tierce et les données montrent que la plupart des consommateurs interrogés sont favorables à la marque Bud Light et environ 80% sont favorables ou neutres. Dans le cadre de notre plan à long terme, nous avons accru nos investissements dans nos marques clés, investi dans des mesures visant à soutenir nos grossistes, et poursuivi nos initiatives clés telles que les partenariats avec la NFL, la NBA, Folds of Honor et Farm Rescue.

Mexique : Croissance à deux chiffres des produits et des bénéfices avec un gain continu de part de marché

  • Performance opérationnelle :
    • 2T23 : Les produits ont augmenté d’un peu plus de 10% avec une croissance des produits par hl d’un peu plus de 10% stimulée par des opérations en termes de prix et d’autres initiatives de gestion des produits. Les volumes ont reculé d’un chiffre dans le bas de la fourchette, surpassant le secteur qui a été impacté par la date précoce de Pâques. L’EBITDA a augmenté d’environ 15%, avec un accroissement de la marge supérieur à 175 points de base.
    • 1S23 : Les produits ont augmenté d’un peu plus de 10%, les produits par hl affichant une hausse d’un peu plus de 10% et les volumes restant stables. L’EBITDA a augmenté de près de 15%.
  • Faits commerciaux marquants : Au cours de ce trimestre, notre performance a été stimulée par le développement du portefeuille et la transformation numérique en cours. Notre portefeuille above core a continué à se surpasser, affichant une hausse des produits d’environ 15%, menée par les solides résultats de Modelo, Michelob Ultra et Pacifico. Nous avons poursuivi l’expansion de nos initiatives numériques et physiques DTC au cours du trimestre, notre plateforme DTC numérique TaDa étant désormais opérationnelle dans plus de 60 villes majeures et honorant en moyenne plus de 300 000 commandes par mois, et 150 magasins Modelorama supplémentaires ayant été ouverts.

Colombie : Croissance à un chiffre dans le haut de la fourchette des produits et croissance à deux chiffres des bénéfices

  • Performance opérationnelle :
    • 2T23 : Les produits ont augmenté d’un chiffre dans le haut de la fourchette, avec une croissance des produits par hl d’un chiffre dans le haut de la fourchette, stimulée par des opérations en termes de prix et d’autres initiatives de gestion des produits. Les volumes affichent une hausse à un chiffre dans le bas de la fourchette, continuant à gagner des parts de la consommation totale d’alcool dans un environnement consommateurs en cours d’amélioration. L’EBITDA a augmenté d’un peu plus de 20%, favorisé par la croissance des produits et après une perte due à la cession d’actifs non stratégiques au 2T22.
      1S23 : Les produits ont augmenté d’un chiffre dans le haut de la fourchette, avec une hausse des produits par hl d’un chiffre dans le haut de la fourchette. Les volumes ont diminué d’un chiffre dans le bas de la fourchette. L’EBITDA a progressé d’un chiffre dans le haut de la fourchette.
  • Faits commerciaux marquants : Notre portefeuille mainstream en tête du secteur a stimulé nos performances au cours de ce trimestre, Poker enregistrant une performance particulièrement solide avec une croissance des volumes d’environ 15%.

Brésil : Croissance à un chiffre dans le haut de la fourchette des produits et croissance à deux chiffres des bénéfices avec un accroissement de la marge

  • Performance opérationnelle :
    • 2T23 : Les produits ont augmenté de 9.4%, les produits par hl affichant une progression de 12.2% stimulée par des initiatives de gestion des produits et une premiumisation continue. Les volumes de bière ont reculé de 2.6%, faisant moins bien que le secteur selon nos estimations, après une solide performance au 2T22 qui avait été soutenue par la reprise post-COVID. Les volumes non-bière ont diminué de 2.2%, entraînant une baisse des volumes totaux de 2.5%. L’EBITDA a augmenté de 29.0% avec un accroissement de la marge d’environ 400 points de base.
    • 1S23 : Les volumes totaux sont restés stables, les volumes de bière affichant une baisse de 0.9%, et les volumes non-bière une hausse de 2.5 %. Les produits et les produits par hl ont augmenté de 12.4%. L’EBITDA a progressé de 27.7%.
  • Faits commerciaux marquants : Nos marques premium et super premium ont continué de surpasser le secteur au cours du trimestre, enregistrant une croissance des volumes d’environ 35%, menée par Original, Spaten et Corona. BEES Marketplace a continué de se développer, atteignant plus de 700 000 clients, soit une augmentation de 29% par rapport au 2T22, et augmentant la valeur brute des marchandises de 64%. Notre plateforme numérique DTC, Zé Delivery, a atteint 4.6 millions d’utilisateurs actifs mensuels ce trimestre, soit une hausse de 12% par rapport au 2T22, et a augmenté la valeur brute des marchandises de 12%.

Europe : Croissance à un chiffre dans le haut de la fourchette des produits et des bénéfices

  • Performance opérationnelle :
    • 2T23 : Les produits affichent une augmentation à un chiffre dans le haut de la fourchette, avec une hausse des produits par hl d’environ 15%, stimulée par les actions en termes de prix et le maintien de la dynamique de nos marques premium et super premium. Les volumes ont régressé d’un chiffre dans la moyenne de la fourchette, surpassant un secteur faible sur la majorité de nos marchés clés, selon nos estimations. L’EBITDA a progressé d’un chiffre dans le haut de la fourchette.
    • 1S23 : Les produits ont enregistré une hausse à deux chiffres, stimulée par une hausse de près de 15% des produits par hl. Les volumes ont diminué d’un chiffre dans le bas de la fourchette. L’EBITDA a augmenté d’un chiffre dans le haut de la fourchette.
  • Faits commerciaux marquants : Nous continuons de stimuler la premiumisation à travers l’Europe. Nos marques premium et super premium ont réalisé une croissance à deux chiffres des produits au cours de ce trimestre, menée par Corona et Budweiser.

Afrique du Sud : Croissance à deux chiffres des produits avec un gain continu de part de marché

  • Performance opérationnelle :
    • 2T23 : Les produits ont augmenté de près de 20%, avec une croissance des produits par hl de plus de 10% stimulée par des opérations en termes de prix et d’autres initiatives de gestion des produits. Nos volumes affichent une hausse à un chiffre dans le haut de la fourchette, au-delà du secteur selon nos estimations, stimulée par une forte demande des consommateurs à l’égard de nos marques et soutenue par une comparaison favorable en raison de contraintes de production au 2T22. L’EBITDA est resté stable, la croissance des produits ayant été atténuée principalement par l’effet négatif attendu du prix des produits de base.
    • 1S23 : Les produits ont progressé d’un peu plus de 10%, avec une croissance des produits par hl à un chiffre dans le haut de la fourchette et une hausse des volumes à un chiffre dans la moyenne de la fourchette.

Contacts

Investisseurs

Shaun Fullalove
Tel. : +1 212 573 9287
E-mail : shaun.fullalove@ab-inbev.com

Maria Glukhova
Tél. : +32 16 276 888
E-mail : maria.glukhova@ab-inbev.com

Cyrus Nentin
Tél. : +1 646 746 9673
E-mail : cyrus.nentin@ab-inbev.com

Médias

Fallon Buckelew
Tél. : +1 310 592 6319
E-mail : fallon.buckelew@ab-inbev.com

Michaël Cloots
Tél. : +32 497 167 183
E-mail : michael.cloots@ab-inbev.com


Read full story here