Tue. May 28th, 2024

COLOMBES, France--(BUSINESS WIRE)--Regulatory News:

Arkema (Paris:AKE) devient actionnaire de la start-up Tiamat, spin-off du CNRS en 2017 et pionnière de la technologie des batteries sodium-ion. Cette prise de participation permettra au Groupe d’accélérer le développement de solutions techniques adaptées à ces batteries qui n’utilisent pas de lithium. Le Groupe affiche ainsi une nouvelle fois sa volonté d’être un acteur de référence dans les matériaux pour batteries, proposant une palette unique de produits adaptés à toutes les technologies de stockage de l’énergie.

Depuis 2017, la start-up Tiamat conçoit, développe, industrialise et commercialise des batteries sodium-ion, nouvelle technologie sans lithium permettant notamment de s’affranchir des contraintes liées à son approvisionnement.

Arkema participe, aux côtés d’investisseurs stratégiques comme Stellantis Ventures et MBDA, à la récente levée de fonds de 22 millions d’euros de Tiamat. Celle-ci soutient le projet de l’entreprise qui vise, avec le soutien de l’État et de l’Union Européenne, la construction en France d’une Giga-factory d’une capacité de 5 GWh, entièrement dédiée à la production de cellules de batterie sodium-ion. Une première tranche de 0,7 GWh pourrait être opérationnelle dès fin 2025, et un millier d’emplois générés à terme.

« Notre portefeuille de matériaux avancés nous permet d’apporter des solutions pour toutes les technologies de batteries de nos clients. La technologie sodium-ion développée par Tiamat est très intéressante puisqu’elle permettra de s’affranchir du lithium et de plusieurs métaux stratégiques. Cette opération enrichit notre écosystème, et s’inscrit parfaitement dans la stratégie d’Arkema : des matériaux innovants pour un monde durable» commente Armand Ajdari, Directeur Recherche et Développement d’Arkema.

______________________

Fort de savoir-faire uniques dans le domaine de la science des matériaux, Arkema dispose d’un portefeuille de technologies de premier rang pour répondre à l’accélération de la demande en matériaux nouveaux et durables. Avec l’ambition de devenir en 2024 un pur acteur des Matériaux de Spécialités, Arkema est aujourd’hui organisé autour de trois segments complémentaires, résilients et fortement innovants qui leur sont dédiés et qui représentent 91 % du CA du Groupe en 2022, les Adhésifs, les Matériaux Avancés et les Coating Solutions, et d’un segment Intermédiaires compétitif et bien positionné. Arkema offre des solutions technologiques de pointe pour répondre aux enjeux des nouvelles énergies, de l’accès à l’eau, du recyclage, de l’urbanisation, ou encore de la mobilité et est attaché à un dialogue continu avec l’ensemble de ses parties prenantes. Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 11,5 milliards d’euros en 2022 et est présent dans près de 55 pays avec 21 100 collaborateurs.