Sun. Jun 16th, 2024

ACTION FUTURE 21 – Mécanismes financiers

Didier Coutton

Scrute janvier, puis fais ce qu’il te plaît! Voilà ce qu’enseigne l’analyse historique des performances du mois de janvier comparées à celles de l’année boursière.

La tendance haussière se poursuivra-t-elle en 2007 ? Pour cela, l’analyse statistique est instructive. À l’aube d’une nouvelle année, il est légitime de s’interroger sur la tendance avant de procéder à des arbitrages. En 2006, le CAC 40 clôture sa quatrième année consécutive de hausse (16,1% en 2003, 7,4 % en 2004 et 23,4% en 2005).
Le constat, fondé sur l’observation du passé, invite à la prudence, car le CAC 40 n’a jamais connu cinq années successives de hausse. Il est vrai que l’indice a été créé au 31 décembre 1987 et que l’analyse sur une période de 19 ans est insuffisante pour offrir une conclusion satisfaisante. Si l’on remonte à 1856, premières statistiques de la Bourse française, nous observons (Tableau 1) que le marché actions français a connu seulement cinq périodes de cinq années consécutives ou plus de hausse. Le point commun de ces longues périodes haussières est de précéder ou de suivre une crise majeure. La période démarrant en 2003 sera-t-elle une nouvelle période haussière de longue durée ? En raisonnant par analogie avec le passé, nous pouvons supposer que les places mondiales seront orientées à la hausse en 2007, si l’on estime que l’explosion de la bulle Internet des années 2001 et 2002 est une crise comparable à celles décrites dans le Tableau 1. Ce n’est pas notre opinion, mais le lecteur jugera. Les statistiques des performances passées de la Bourse ne sont qu’un indice pour apprécier l’orientation du marché. Il existe néanmoins deux autres indicateurs, qui donnent la tendance annuelle de la Bourse avec un bon degré de fiabilité. Il s’agit de la performance (hausse ou baisse) du mois de janvier et de celle des cinq premières séances de l’année. En effet, ces deux indicateurs donnent la bonne orientation de l’année dans près de 80% des cas.
L’indice SBF 250 est calculé depuis 1991 seulement, mais l’INSEE a reconstitué un indice proche de l’indice SBF 250 depuis 1856, avec un échantillon d’environ 300 sociétés dont la représentativité est pondérée par leur capitalisation.

Acheter ACTION FUTURE 21 – version numérique -version papier

http://www.action-future.com/index.php/2006/11/10/action-future-21/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *