Tue. Jun 25th, 2024

Par Invest securities

La banalisation des performances de Gucci (marque) confirmée avec les chiffres du T3 reste une préoccupation dont les effets divisent les observateurs. En elle-même cette normalisation de croissance de la marque emblématique de KERING s’apparente plutôt à un soft landing (CF les performances sur 2 ans et correction faite de l’accident de parcours US). Ce qui n’a rien d’inquiétant sauf que cette perte de momentum doit être replacée dans un contexte sectoriel où les autres majors continuent de prospérer, sinon d’accélérer à l’exemple d’HERMES dont le dernier set de publication est exceptionnel. Logique que cela puisse continuer à pénaliser le titre, tout au moins en relatif, et notamment masquer la montée en puissance des autres marques du groupe, yc une inversion de tendance chez BV qui se confirme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *