Tue. May 28th, 2024

LYON, France--(BUSINESS WIRE)--La Japan Sake and Shochu Makers Association (JSS), en collaboration avec l’Union de la Sommellerie Française, a organisé un dîner à l’Institut Lyfe (anciennement Institut Paul Bocuse) à Lyon, en France, le 19 février à 19h. Sept sommeliers titulaires du titre de MOF, une distinction décernée à des artisans de haut niveau considérés comme les dignes successeurs de la culture française, ont présenté leur expertise en associant le saké à la cuisine française. Le dîner, auquel ont participé environ 40 professionnels de l’industrie de l’alcool, a associé une sélection de six types de saké, allant de variétés pétillantes à des variétés vieillies, à un repas français de six plats, dessert compris.





Utsunomiya Hitoshi, directeur de la JSS, déclare : « On dit que l’occasion d’exporter le saké vers l’Europe s’est présentée lors de l’Exposition de Paris en 1878. Lors de son introduction en Europe, ce saké fut très peu apprécié. Le fait que nous puissions organiser un dîner d’association aussi merveilleux avec les lauréats des MOF, qui représentent la plus haute distinction du monde culinaire français, démontre non seulement l’amélioration de la qualité du saké, mais aussi sa reconnaissance en tant que boisson polyvalente qui se marie bien avec une grande variété de plats. Nous nous réjouissons de cette formidable opportunité et remercions l’Union de la Sommellerie Française et les lauréats des MOF, dont Xavier Thuizat, pour leur participation. »

Le saké est aujourd’hui exporté dans 75 pays et régions, avec une valeur d’exportation de 41,1 milliards de yens en 2023. La valeur des exportations vers la France a été multipliée par 3,7 au cours de la dernière décennie et les exportations globales de saké ont été multipliées par 3,6 au cours de la même période, marquant ainsi l’évolution du saké vers une boisson appréciée par la communauté gastronomique mondiale. La JSS continuera à promouvoir une compréhension correcte du saké et à transmettre son charme en tant que boisson qui se marie bien avec diverses cuisines par le biais de dîners d’accords locaux et de classes de maître.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Contacts

Pour toute demande de renseignements, veuillez contacter :
Japan Sake and Shochu Makers Association
E-mail : vs@japansake.or.jp

LYON, France--(BUSINESS WIRE)--La Japan Sake and Shochu Makers Association (JSS), en collaboration avec l’Union de la Sommellerie Française, a organisé un dîner à l’Institut Lyfe (anciennement Institut Paul Bocuse) à Lyon, en France, le 19 février à 19h. Sept sommeliers titulaires du titre de MOF, une distinction décernée à des artisans de haut niveau considérés comme les dignes successeurs de la culture française, ont présenté leur expertise en associant le saké à la cuisine française. Le dîner, auquel ont participé environ 40 professionnels de l’industrie de l’alcool, a associé une sélection de six types de saké, allant de variétés pétillantes à des variétés vieillies, à un repas français de six plats, dessert compris.





Utsunomiya Hitoshi, directeur de la JSS, déclare : « On dit que l’occasion d’exporter le saké vers l’Europe s’est présentée lors de l’Exposition de Paris en 1878. Lors de son introduction en Europe, ce saké fut très peu apprécié. Le fait que nous puissions organiser un dîner d’association aussi merveilleux avec les lauréats des MOF, qui représentent la plus haute distinction du monde culinaire français, démontre non seulement l’amélioration de la qualité du saké, mais aussi sa reconnaissance en tant que boisson polyvalente qui se marie bien avec une grande variété de plats. Nous nous réjouissons de cette formidable opportunité et remercions l’Union de la Sommellerie Française et les lauréats des MOF, dont Xavier Thuizat, pour leur participation. »

Le saké est aujourd’hui exporté dans 75 pays et régions, avec une valeur d’exportation de 41,1 milliards de yens en 2023. La valeur des exportations vers la France a été multipliée par 3,7 au cours de la dernière décennie et les exportations globales de saké ont été multipliées par 3,6 au cours de la même période, marquant ainsi l’évolution du saké vers une boisson appréciée par la communauté gastronomique mondiale. La JSS continuera à promouvoir une compréhension correcte du saké et à transmettre son charme en tant que boisson qui se marie bien avec diverses cuisines par le biais de dîners d’accords locaux et de classes de maître.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Contacts

Pour toute demande de renseignements, veuillez contacter :
Japan Sake and Shochu Makers Association
E-mail : vs@japansake.or.jp