Thu. Jul 18th, 2024

ACTION FUTURE 24 – Mécanismes financiers

Alicia Suminski – Euronext

Autant de produits que d’opportunités de marché. C’est déjà quasiment le cas. Quelle que soit votre anticipation, la hausse, la baisse, la stagnation, quel que soit votre horizon, demain, dans un mois, dans deux ans, quelle que soit la vitesse du mouvement attendu, quelle que soit votre appétence au risque, quel que soit le support que vous voulez jouer : il y a un warrant ou un certificat pour vous. Ces produits de bourse, valeurs mobilières émises sous forme de bon d’option ou de titre de créance complexe, permettent à l’investisseur de réaliser ses anticipations de marché.

Put, Call, Autocall, Cappé, Protect, Sprint, Twinwin, Airbag, Bonus, Power, Turbo, 100%, comment s’y retrouver ? Les émetteurs redoublent d’inventivité et élargissent en permanence leur offre. Euronext accueille en moyenne 10 507 produits cotés en 2007, contre 6 358 en 2005 et 8 524 en 2006. A Paris, 7 867 sont cotés en moyenne, dont 6 427 warrants simples, 653 certificats et 787 produits à barrière désactivante.
Depuis le début de l’année, 22 773 transactions (double comptées) ont été réalisées en moyenne quotidienne sur ces produits, en hausse de 33% par rapport à 2006 et de 75% par rapport à 2005. Cela représente 61 millions d’euros échangés en moyenne chaque jour, en hausse de 53% par rapport à 2006 et de 188% par rapport à 2005 (voir graphique1).

Une multitude de produits pour l’investisseur

Les émetteurs de ces produits sont de grandes institutions financières, ABN AMRO, BNP PARIBAS, CALYON, CITIBANK, COMMERZBANK, DRESDNER, GOLDMAN SACHS, MERRILL LYNCH, UNICREDIT, UBS, SOCIETE GENERALE, étrangères ou domestiques. Ces banques mettent à disposition des investisseurs, particuliers notamment, tout leur savoir-faire par le biais de ces produits quasi faits sur mesure.
Ces produits bénéficient d’un prospectus visé par le régulateur décrivant précisément leur fonctionnement. Grâce aux caractéristiques du produit clairement énoncées, l’investisseur connaît très exactement le profil de pertes et de profits auquel il s’expose. Néanmoins, au vu de la complexité et surtout de l’amplitude de l’offre, il nous a semblé nécessaire de la clarifier afin de permettre au marché d’adopter un vocabulaire commun. De nouvelles informations concernant les warrants et les certificats seront disponibles à partir de la fin de l’été 2007.

La nécessité d’une classification

Pour construire la segmentation de l’offre warrants et certificats, Euronext s’est attaché à organiser les segments avec des éléments descriptifs stables. Par exemple, il semble évident que pour jauger du niveau de risque d’un simple call ou d’un simple put, les éléments qui caractérisent le produit sont à prendre en compte : la maturité, le prix d’exercice notamment.

Acheter ACTION FUTURE 24  (version numérique) – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2007/07/12/action-future-24/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *