Sat. Jul 20th, 2024

ACTION FUTURE 5 – Mécanismes financiers

François Texier

Le carnet d’ordres est un outil essentiel qui reflète à un instant donné le rapport de force entre acheteur et vendeur pour une valeur donnée.

En pratique, il présente les 5 meilleures offres et les 5 meilleures demandes en fournissant une information sur les quantités, les prix et le nombre d’ordres (voir ill. 1). Il offre aussi la possibilité d’intervenir de manière efficace et judicieuse à condition que l’investisseur maîtrise les différents types d’ordres qu’il a à sa disposition pour acheter ou vendre une action. Le carnet d’ordres est accessible en temps réel chez tous les courtiers en ligne, mais aussi sur des serveurs télématiques, ou sur de nombreux sites Internet. La centralisation des ordres et leur présentation sous forme de carnet sont assurés par le système informatique de cotation d’Euronext. Celui-ci offre l’avantage de préserver ainsi l’égalité des investisseurs que sont les particuliers, les institutionnels domestiques ou internationaux et il assure un accès instantané au marché et à l’information pendant toute la journée, quel que soit l’endroit d’où ils opèrent.

Description du carnet d’ordres 
Nous donnons en exemple la capture d’écran du carnet d’ordres d’Alcatel au 26 mars 2002, à 12 h 06 (ill. 1). Cette illustration nous servira à expliquer les différents éléments qui composent le carnet d’ordres pour une valeur donnée.
• Le carnet d’ordres est divisé en deux colonnes : une colonne (à droite) présentant les 5 meilleures demandes (achat) et une colonne (à gauche) récapitulant les 5 meilleures offres (ventes). La demande correspond aux achats (titres demandés), tandis que l’offre représente les ventes, c’est-à-dire les titres offerts.
Dans notre exemple, on s’aperçoit qu’il y a un ordre d’achat, de 4 699 titres Alcatel, à 16,27 €, présenté à 12 h 06. Au niveau des offres, on peut noter 3 ordres de vente représentant au total 996 titres, à 16,35 €, dont le dernier a été présenté à 12h 02.
• Chacune de ces colonnes fournit pour chaque niveau de prix les informations suivantes : le prix, la taille (Size), l’heure de l’enregistrement du dernier ordre (Time), et le nombre d’ordres proposés (No).

La première ligne des deux colonnes représente toujours la meilleure demande (à droite) et la meilleure offre (à gauche). S’agissant du titre Alcatel, pour la séance du 26 mars à 12 h 06, la fourchette était de 16,27/16,28 pour respectivement 4 699 titres à la demande et 3 373 titres à l’offre. La dernière cotation d’Alcatel étant de 16,27 €, la meilleure demande (16,27 €) ou la meilleure offre (16,28 €) ne sera servie que s’il existe une contrepartie partielle ou totale pour ces deux niveaux de prix, les plus proche du dernier cours coté. Si une contrepartie (vente) se manifeste à 16,27 € dans la limite des 4 699 titres demandés, alors la valeur cotera 16,27 €. Si une contrepartie (achat) se présente à 16,28 € dans la limite de 3 373 titres, alors le cours passera de 16,27 € à 16,28 €. Pour les valeurs très liquides, le carnet évolue en quasi-permanence. Sur certains carnets d’ordres, chaque modification est associée à un changement de couleur (en rouge dans notre illustration). Plus la valeur est liquide, plus le spread (l’écart) entre l’offre et la demande) est étroit. A l’inverse, on constate sur certaines valeurs peu liquides un nombre limité d’offre et de demande. L’écart entre la meilleure demande et la meilleure offre peut être très large. Avant de présenter, pour rappel, les différents types d’ordres qui, selon leur nature, influent diversement sur le camet d’ordres, il faut dire que l’exécution quasi immédiate et automatique des ordres se fait en appliquant deux règles de priorité ; la première est relative au prix : un ordre d’achat avec une limite supérieure est servi avant tous les ordres libellés à des prix inférieurs. Inversement, l’ordre de vente avec la limite la plus basse est exécuté avant ceux libellés à des prix plus élevés. La seconde règle concerne le temps : deux ordres de même sens et au même prix sont exécutés dans leur ordre d’arrivée.

Acheter ACTION FUTURE 6 – version numérique – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2002/07/12/action-future-6-2/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *