Tue. May 28th, 2024

LIMOGES, France--(BUSINESS WIRE)--Regulatory News:

Legrand (Paris:LR) :

Dans un marché du bâtiment en retrait, Legrand réalise de très solides performances, en ligne avec ses objectifs, avec une croissance des ventes (organique et acquisitions) de près de +5% et des marges et un cash flow libre records

Performance 2023 de premier plan
Croissance des ventes : +0,9% soit +4,7% hors change et Russie
Marge opérationnelle ajustée : 21,0%
Hausse du résultat net par action : +15,6%
Cash flow libre : 1,6 Md€ à 18,8% du chiffre d’affaires, en croissance de +53,0%
Taux de réalisation de la feuille de route RSE : 118% en 2023

Poursuite de l’exécution de la feuille de route stratégique
5 acquisitions sur un an, dont 1 annoncée aujourd’hui
Des fondamentaux efficaces (innovation, pricing power, productivité)
Des investissements ciblés
de croissance et d’optimisation de la structure de coûts

Objectifs annuels 2024
Croissance organique et par acquisitions du chiffre d’affaires
légèrement positive (« Low Single Digit »)
Marge opérationnelle ajustée avant acquisitions : 20,0% à 20,8%

Journée investisseurs le 24 septembre 2024

Benoît Coquart, Directeur général de Legrand :

« Dans un marché du bâtiment en retrait sur l’année, les résultats 2023 tant financiers qu’extra-financiers de Legrand sont très satisfaisants, et démontrent encore une fois la robustesse de notre modèle de croissance et de création de valeur ainsi que les fortes capacités d’adaptation et d’exécution des équipes.

La croissance organique et par acquisitions, de près de +5% est notamment portée par :

- la très belle performance enregistrée sur nos segments à plus forte croissance (datacenters, solutions d’efficacité énergétique et produits connectés), ainsi que l’électrification croissante des économies et des usages ;

- le déploiement de nombreuses initiatives de croissance : multiples lancements de produits nouveaux et investissements commerciaux ;

- l’annonce de 5 acquisitions sur un an, dont 2 dans le domaine des datacenters qui représentent désormais 15% du chiffre d’affaires du Groupe.

Nous affichons des indicateurs de rentabilité records et uniques dans notre industrie, avec une marge opérationnelle ajustée à 21,0% des ventes, un cash flow libre de 1,6 milliards d’euros (soit près de 19% du chiffre d’affaires) et un bénéfice net par action en hausse de +16% sur l’année.

Les réalisations extra-financières sont tout aussi remarquables en 2023, avec un taux de réalisation de 118% pour la deuxième année de notre feuille de route RSE 2022-2024. Nous avons ainsi, par exemple, réduit nos émissions carbones directes (Scopes 1 & 2) de -39% sur 2 ans et porté à plus de 29% le taux de féminisation des postes de management.

Pour l’année 2024, dans un contexte de marché du bâtiment toujours difficile et des perspectives économiques incertaines, Legrand vise une croissance de son chiffre d’affaires (hors change et hors Russie). Le Groupe poursuivra ses initiatives de croissance et de maîtrise de ses coûts tout en s’appuyant sur ses fondamentaux qui demeurent intacts, tels que sa capacité à innover, le dynamisme de sa croissance externe, son pricing power et sa génération de trésorerie.

Enfin, nous annonçons la tenue d’une journée investisseurs prévue pour le mardi 24 septembre 2024. »

Objectifs annuels 2024

Le Groupe poursuivra en 2024 son développement rentable et responsable dans le cadre de sa feuille de route stratégique.

Tenant compte des perspectives macroéconomiques mondiales actuelles, et confiant dans son modèle de création de valeur intégrée, Legrand se fixe pour objectifs pour l’année 2024 :

- un chiffre d’affaires organique et par acquisitions1 en légère croissance « Low Single Digit » ;
- une marge opérationnelle ajustée avant acquisitions comprise entre 20,0% et 20,8% ;
- un taux de réalisation RSE d’au moins 100% pour la troisième et dernière année de sa feuille de route 2022-2024.

Performance financière 2023

Chiffres clés

Données consolidées

(en millions d’euros)(1)

2022

2023

Variation

Chiffre d'affaires

8 339,4

8 416,9

+0,9%

Résultat opérationnel ajusté(2)

1 701,5

1 770,2

+4,0%

En % du chiffre d’affaires

20,4%

21,0%

 

 

 

21,2% avant
acquisitions
et Russie
(3)

 

Résultat opérationnel

1 446,5

1 591,6

+10,0%

En % du chiffre d’affaires

17,3%

18,9%

 

Résultat net part du Groupe ajusté(4)

1 146,6

1 203,1

+4,9%

En % du chiffre d’affaires

13,7%

14,3%

 

Résultat net part du Groupe

999,5

1 148,5

+14,9%

En % du chiffre d’affaires

12,0%

13,6%

 

Cash flow libre normalisé

1 210,4

1 326,7

+9,6%

En % du chiffre d’affaires

14,5%

15,8%

 

Cash flow libre

1 035,5

1 584,8

+53,0%

En % du chiffre d’affaires

12,4%

18,8%

 

Dette financière nette au 31 décembre

2 318,9

2 005,9

-13,5%

(1) Voir les annexes du présent communiqué pour le glossaire et les tableaux de réconciliation des indicateurs présentés.
(2) Le résultat opérationnel ajusté est défini comme le résultat opérationnel ajusté : (i) des amortissements et dépréciations liés aux revalorisations d'actifs lors des acquisitions et des autres impacts sur le compte de résultat liés aux acquisitions, (ii) des impacts liés au désengagement de Russie (dépréciation d’actifs et cession effective), ainsi que, (iii) le cas échéant, des pertes de valeur de goodwill.
(3) A périmètre 2022, hors Russie et impacts liés.
(4) Le résultat net part du Groupe ajusté exclut l’effet comptable des impacts liés à la dépréciation d’actifs et ceux liés à la cession effective des activités russes, en 2022 de 147,1 millions d’euros et en 2023 de 54,6 millions d’euros.

Chiffre d’affaires consolidé

Sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires est en hausse de +0,9% par rapport à 2022, pour s’établir à 8 416,9 M€.

La progression organique des ventes est de +2,7%, avec +0,8% dans les pays matures et +8,5% dans les nouvelles économies. Dans un marché du bâtiment en retrait dans la grande majorité des géographies, cette évolution témoigne d’une bonne résistance tirée par les segments à plus forte croissance, le pricing power et une bonne performance commerciale du Groupe.

L’effet périmètre total est de +0,9%, dont +1,9% lié aux acquisitions et -0,9% d’impact net lié au désengagement de la Russie. Sur la base des acquisitions réalisées, ainsi que de la cession effective des activités du Groupe en Russie en date du 4 octobre 2023, cet effet serait proche en 2024 de +1,0% en année pleine, dont près de +1,5% lié aux acquisitions et -0,6% lié au désengagement de Russie.

L’impact de l’effet de change sur l’année est de -2,7%. Sur la base des taux de change moyens du mois de janvier 2024, l’effet de change annuel sur le chiffre d’affaires 2024 serait proche de -1%.

Evolution des ventes par destination et par zone géographique à structure et taux de change constants :

 

2023 / 2022

4ème trim. 2023 / 4ème trim. 2022

Europe

+6,0%

+2,9%

Amérique du Nord et Centrale

-2,0%

-5,3%

Reste du Monde

+5,7%

+4,5%

Total

+2,7%

+0,0%

Ces évolutions par zone géographique s’analysent comme suit :

- Europe (41,4% du chiffre d’affaires du Groupe) : la croissance annuelle à structure et taux de change constants est bien orientée à +6,0%, malgré un retrait du marché résidentiel dans la plupart des pays. Elle est portée par une croissance soutenue des solutions d’efficacité énergétique, celles pour datacenters et les produits connectés.

Les pays matures d’Europe (35,7% du chiffre d’affaires du Groupe) enregistrent une croissance organique de +4,4% sur l’année, dont +1,1% au quatrième trimestre seul, avec sur l’ensemble de l’année de belles croissances dans plusieurs pays comme en Italie, en Espagne, en Allemagne et en Belgique ; et une bonne résistance en France, en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et en Scandinavie.

Les ventes dans les nouvelles économies d’Europe sont en hausse de +17,2% sur l’année, dont +16,7% sur le seul quatrième trimestre, avec sur douze mois une forte progression des ventes en Turquie.

- Amérique du Nord et Centrale (38,6% du chiffre d’affaires du Groupe) : sur l’année, les ventes sont en baisse de -2,0% à structure et taux de change constants.

Aux Etats-Unis (35,0% des ventes du Groupe), le chiffre d’affaires est en baisse organique de -2,8% sur l’année, dont -6,2% au quatrième trimestre seul. Sur douze mois, cette performance résulte d’une baisse des ventes dans les bâtiments résidentiels, tertiaires et les surfaces commerciales, sur des marchés en fort recul, compensée en partie par les datacenters qui enregistrent une croissance des ventes à deux chiffres.

Sur 2023, les ventes sont en légère croissance au Mexique, et en forte progression au Canada.

- Reste du Monde (20,0% du chiffre d’affaires du Groupe) : le chiffre d’affaires est en croissance organique de +5,7% sur l’année.

En Asie-Pacifique (12,6% du chiffre d’affaires du Groupe), les ventes progressent de +8,6% sur l’année, dont +12,2% au quatrième trimestre seul. Sur douze mois, la croissance du chiffre d’affaires est tirée par une très forte dynamique en Inde et, en dépit d’un marché résidentiel en net retrait, une croissance en Chine.

En Afrique et au Moyen-Orient (3,7% du chiffre d’affaires du Groupe), le chiffre d’affaires est en croissance de +10,0% sur l’année dont +7,6% au seul quatrième trimestre avec, sur l’ensemble de l’année de solides performances enregistrées aussi bien en Afrique qu’au Moyen-Orient.

En Amérique du Sud (3,7% du chiffre d’affaires du Groupe), dans un contexte économique dégradé, les ventes sont en retrait de -6,8% sur douze mois, notamment du fait du Brésil, et enregistrent un recul de ‑12,6% au seul quatrième trimestre.

Résultat et marge opérationnels ajustés

Le résultat opérationnel ajusté est de 1 770,2 M€ en 2023, en hausse de +4,0% par rapport à 2022. La marge opérationnelle ajustée s’établit ainsi à 21,0% des ventes sur la période.

Avant acquisitions (à périmètre 2022), et hors Russie, la marge opérationnelle ajustée atteint 21,2% du chiffre d’affaires en 2023, en hausse de +0,8 point par rapport à 2022.

Sur l’année, l’impact sur la marge opérationnelle ajustée des acquisitions et de la Russie est de -0,2 point, exclusivement lié aux acquisitions.

Sur la période, le niveau élevé et record de rentabilité du Groupe démontre à nouveau la qualité de son modèle. Ce résultat est le fruit à la fois d’un pricing power intact, d’une solide maîtrise des coûts et d’une forte productivité. Il intègre également la réalisation d’investissements sélectifs de croissance ainsi que des dépenses de restructurations significatives.

Création de valeur et bilan solides

Au 31 décembre 2023, le bénéfice net par action de 4,33 € est en croissance de +15,6% par rapport à 2022.

Le résultat net part du Groupe progresse de +14,9% sur douze mois, à 1 148,5 M€, et s’établit à 13,6% du chiffre d’affaires. Cette hausse tient essentiellement à la progression du résultat opérationnel, l’évolution favorable du résultat financier, et un taux d’impôt sur les sociétés à 25,9%.

Le cash flow libre, avec un plus haut historique de 1 584,8 M€ représente 18,8% du chiffre d’affaires et un taux de conversion2 de 138% du résultat net part du Groupe de la période.

Le ratio de dette nette sur EBITDA3 s’établit à 1,0 au 31 décembre 2023. Le Groupe dispose de 2,8 Md€ de disponibilités de trésorerie avec une dette brute à plus de 90% à taux fixe et une maturité de 4,5 années.

Enfin, le retour sur capitaux employés (ROCE)4 après impôts et hors actifs incorporels issus de l’introduction en bourse de 2006 affiche un niveau élevé de 14,7%.

Dividende et rachat d’actions

Le Conseil d’administration de Legrand proposera à l’approbation de l’Assemblée Générale des actionnaires du 29 mai 2024 le versement d’un dividende de 2,09 € par action au titre de 2023, en croissance de +10% par rapport à 2022.

Le détachement du dividende aura lieu le 31 mai 2024 pour un paiement5 le 4 juin 2024.

En février 2023, Legrand a annoncé un programme de rachat d’actions pour annulation pour un montant maximal de 500 millions d’euros sur 18 mois. A fin 2023, ce programme a été réalisé en plusieurs tranches pour un total de 400 millions d’euros.

Performance extra-financière 2023

Résultats 2023 de la feuille de route RSE 2022-2024

Legrand atteint pour 2023 un taux de réalisation global de 118% des objectifs fixés au titre de la deuxième année de sa cinquième feuille de route RSE 2022-20246. Sur l’année, les taux de réalisations sur les 4 piliers contribuant à 10 Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies, sont les suivants :

- 125% au titre du renforcement de la diversité et inclusion, avec notamment la progression à 29,1% du taux de féminisation des postes de management (grade Hay 14+) ainsi que l’obtention de la labellisation Gender Equality European & International Standard (GEEIS) Diversity dans 9 nouveaux pays, portant à 67,5% le taux des effectifs travaillant dans une entité labellisée « Diversité & Inclusion » dans près de 40 pays; ou encore sur l’année l’ouverture de plus de 4 100 nouvelles opportunités (stage, alternance, emploi) à des personnes en début de carrière.

- 149% pour la réduction de l’impact carbone, avec des émissions de CO2 (Scopes 1 & 2) du Groupe en baisse de -39% à périmètre courant sur deux ans, dépassant une nouvelle fois très nettement l’objectif de l’année ; et l’engagement d’un total de 195 fournisseurs clés à diminuer leurs émissions de CO2 de -30% en moyenne d’ici 2030.

- 89% sur l’économie circulaire, avec un recours moyen aux matières plastiques et aux métaux recyclés de respectivement près de 6% et plus de 32% ; ainsi que la fourniture à nos clients de Profils Environnementaux Produits couvrant 73% des ventes et les informant en détail de l’impact environnemental des offres du Groupe.

- et 111% en tant qu’acteur responsable, avec notamment la formation de 95% des employés du Groupe au moins 6 heures sur l’année ; une forte réduction du taux de fréquence des accidents au travail (de -19% sur 2 ans) et la couverture de 90% des effectifs par le socle commun de protection sociale étendu Serenity On.

Autres initiatives 2023 liées à la RSE

La performance RSE de Legrand a été récemment reconnue, notamment au sein des classements du CDP avec :

- un score de A- du CDP Climate Change 2023 pour ses engagements et réalisations climatiques,

- un score de A et le statut de leader de l’engagement climat 2023 pour la qualité de l’information fournie par le Groupe à ses clients sur les sujets climatiques.

Le 6 octobre 2022, le Groupe a annoncé le doublement de son objectif de réduction de ses propres consommations d’énergie entre 2021 et 2023 (à périmètre constant) à -15%. Fin 2023, cet objectif est dépassé avec une diminution de -17%.

En 2023, ces efforts s’accompagnent d’une forte accélération du recours à l’électricité renouvelable ; atteignant 82% des consommations d’électricité à fin 2023, avec désormais 28 sites Legrand équipés de panneaux photovoltaïques.

Le Groupe a poursuivi son soutien actif envers ses communautés, avec par exemple au Maroc, suite aux tremblements de terre, le soutien d’opérations de sauvetage et d’aide aux personnes touchées.

Annonce du premier plan international d’actionnariat salarié

Afin de reconnaître et renforcer l’engagement de chacun des collaborateurs dans la mise en œuvre de la stratégie du Groupe, Legrand annonce son premier plan international d’actionnariat salarié.

Ce plan, non dilutif car alimenté par rachats d’actions, sera lancé sur le premier semestre 2024.

Initiatives de croissance et optimisation de la structure de coûts

Dans un marché du bâtiment (représentant environ 80% du chiffre d’affaires de Legrand) négativement orienté, en particulier sur l’ensemble du continent Américain, en Europe et en Chine, le Groupe a poursuivi sa stratégie visant à accélérer la croissance de son chiffre d’affaires et de ses parts de marché.

Lancement de nombreux produits nouveaux sur l’année

2023 a démontré la forte capacité d’innovation du Groupe à travers le lancement de nombreux produits pendant l’année :

- pour son offre d’infrastructures essentielles, avec notamment les gammes d’appareillage MatixGO (offre durable qui répond aux objectifs RSE), Allzy (en Inde) et Qing Yi (offre destinée au marché retail en Chine), les cheminements de câbles filaires à éclissage automatique Fasclic+ (facilité d’installation), les busways pour environnements humides Starline Series-S Track, la ligne d’éclairage architecturale et acoustique The Natural Collection (Etats-Unis), les caméras professionnelles Vaddio Prime Shot et Zoom Shot ainsi que le système de contrôle vidéo Vaddio Easy IP PCC ;

- pour les segments à plus forte croissance, avec par exemple les bornes de recharge pour véhicules électriques Green’up One et Home, les PDU Linkeo DC/NX1, Middle Atlantic Select Series IEC, les UPS Keor SPE RT convertibles et les cheminements de câbles Cablofil à haute capacité (datacenters), la gamme de téléassistance mobile NOVO Go (assistance à l’autonomie, produits connectés), le compteur triphasé connecté with Netatmo, le thermostat connecté Smarther AC with Netatmo, la commande intelligente de climatiseur Netatmo Smart AC Controller (efficacité énergétique, produits connectés), la gamme de variateurs avancés radiant LED advanced dimmer, ou encore les panneaux de commande d’éclairage et de scénarios Encelium Touchscreen Panel KX4 LCD (efficacité énergétique, États-Unis), l’offre de gestion digitale et connectée de l’éclairage Light’up (petit tertiaire), l’alarme incendie connectée sans fil T4 (France), le portier connecté Easy Kit pour le marché retail et l’éclairage de sécurité étanche Uraproof V (produits connectés).

Poursuite de la stratégie de croissance externe bolt-on avec l’acquisition de 190 M€ de chiffre d’affaires

Legrand poursuit activement sa politique de croissance externe avec l’annonce aujourd’hui de l’acquisition de MSS, spécialiste néo-zélandais de cheminement de câbles. Basé à Auckland, MSS compte près d’une centaine de collaborateurs pour un chiffre d’affaires annuel de plus de 10 M€.

Cette acquisition vient s’ajouter aux 4 précédemment annoncées cette année (avec Clamper au Brésil, Encelium aux Etats-Unis, Teknica au Chili, et ZPE Systems, Inc. aux Etats-Unis), et porte le chiffre d’affaires annuel additionnel acquis à environ 190 M€ en rythme annuel.

Renforcement dans les segments à plus forte croissance

Après une nouvelle année de forte progression, la part des segments à plus forte croissance (produits d’efficacité énergétique, datacenters, produits connectés), représente désormais 36% des ventes du Groupe en 2023, en ligne avec son ambition d’atteindre à terme un taux de 50%.

Plus particulièrement, les datacenters représentent désormais 15% des ventes du Groupe, avec un positionnement unique de leader spécialiste de la salle blanche, avec une offre très adaptée aux besoins issus du développement de l’intelligence artificielle.

Amélioration continue de la performance opérationnelle et optimisation durable de la structure de coûts

Legrand poursuit résolument ses initiatives d’optimisation continue de sa structure de coûts tout en améliorant la performance de ses opérations. Ces initiatives incluent notamment :

- l’optimisation de son empreinte industrielle avec, par exemple,

en Amérique du Nord et Centrale la consolidation de 4 centres de distribution et la fermeture de 3 sites de production aux Etats-Unis ou encore l'ouverture d'une nouvelle usine à Monterrey, au Mexique ;

dans le Reste du Monde, la poursuite de la rationalisation des implantations au Brésil et de la montée en puissance du dispositif industriel en Inde ;

- le renforcement des capacités d’innovation avec, par exemple, une progression à deux chiffres des effectifs de R&D en Inde et au global désormais 20% des effectifs R&D du Groupe dédiés à des compétences software / firmware ;

- l’amélioration de la performance opérationnelle avec notamment le renforcement des investissements industriels dans l’usine 4.0 (plus de 10% des investissements industriels en 2023), qui couvre à présent la totalité des principaux sites du Groupe; ou encore le déploiement des plateformes produits mondiales.

-----------------

Les comptes consolidés de 2023 arrêtés par le Conseil d’administration du 14 février 20247, la présentation et la conférence téléphonique (en direct et en différé) des résultats annuels 2023 sont accessibles sur le site de Legrand (www.legrandgroup.com).

Agenda financier :

  • Résultats du premier trimestre 2024 : 3 mai 2024
    Début de la « quiet period8 » le 3 avril 2024
  • Assemblée Générale des actionnaires : 29 mai 2024
  • Détachement du dividende : 31 mai 2024
  • Paiement du dividende : 4 juin 2024
  • Résultats du premier semestre 2024 : 31 juillet 2024
    Début de la « quiet period2 » le 1er juillet 2024
  • Journée Investisseurs « Capital Markets Day » 2024 : 24 septembre 2024

A propos de Legrand

Legrand est le spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment. Son offre complète, adaptée aux marchés tertiaire, industriel et résidentiel en fait une référence à l'échelle mondiale. Capitalisant sur des évolutions technologiques et sociétales qui ont un impact durable sur les bâtiments, Legrand a pour raison d’être d’améliorer les vies en transformant les espaces où les gens vivent, travaillent et se rencontrent avec des infrastructures électriques et numériques et des solutions connectées qui sont simples, innovantes et durables. Dans une démarche impliquant l’ensemble de ses équipes et de ses parties prenantes, le Groupe poursuit sa stratégie de croissance rentable et responsable, tirée par les acquisitions et l’innovation avec le lancement régulier de nouvelles offres – dont notamment des produits à plus forte valeur d’usage (segments à plus forte croissance : datacenters, offres connectées, programmes d’efficacité énergétique). Legrand a réalisé en 2023 un chiffre d’affaires de 8,4 milliards d’euros. Le Groupe est coté sur Euronext Paris et intégré notamment au CAC 40, au CAC 40 ESG et au CAC SBT 1.5.(code ISIN FR0010307819). https://www.legrandgroup.com

Annexes

Glossaire

Besoin en fonds de roulement : Le besoin en fonds de roulement est défini comme la somme des créances clients et comptes rattachés, des stocks, des autres créances courantes, des créances d’impôt courant ou exigible et des actifs d’impôts différés courants diminuée de la somme des dettes fournisseurs et comptes rattachés, des autres passifs courants, des dettes d’impôt courant exigible, des provisions courantes et des passifs d’impôts différés courants.

Busways : Systèmes d’alimentation électrique par jeux de barres métalliques.

Cash flow libre : Le cash flow libre est défini comme la somme des flux de trésorerie des opérations courantes et du produit résultant des cessions d’actifs, minorée des investissements et des frais de développement capitalisés.

Cash flow libre normalisé : Le cash flow libre normalisé est défini comme la somme des flux de trésorerie des opérations courantes, sur la base d’un besoin en fonds de roulement normalisé représentant 10% du chiffre d’affaires des 12 derniers mois à structure et taux de change constants et rapporté à la période considérée, et du produit résultant des cessions d’actifs, minorée des investissements et des frais de développement capitalisés.

Croissance organique : La croissance organique est définie comme la variation du chiffre d’affaires à structure (périmètre de consolidation) et taux de change constants.

Dette financière nette : La dette financière nette est définie comme la somme des emprunts courants et des emprunts non courants minorée de la trésorerie et équivalents de trésorerie et des valeurs mobilières de placement.

EBITDA : L’EBITDA est défini comme le résultat opérationnel majoré des amortissements et des dépréciations des immobilisations corpore


Contacts

Communication financière
Legrand
Ronan Marc
Tél : +33 (0)1 49 72 53 53
ronan.marc@legrand.com

Contact presse
TBWA Corporate
Tiphaine Raffray
Mob : +33 (0)6 58 27 78 98
tiphaine.raffray@tbwa-corporate.com


Read full story here