Tue. May 21st, 2024

Par Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l’analyse de marchés chez eToro

La semaine a été marquée par des performances historiques de plusieurs marchés boursiers européens (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas) toujours portés par des résultats d’entreprises très solides. Cela étant, les données sur l’inflation aux Etats-Unis ont jeté un froid : l’évolution des prix à la consommation et à la production en janvier ont dépassé les attentes, éloignant la perspective d’une baisse rapide des taux d’intérêt.

En France, l’indice Cac 40 s’est distingué par une hausse de +1.58 %, clôturant pour la première fois de son histoire au-dessus des 7.700 points (7.768 points). Malgré le contexte difficile de la conjoncture économique, de la hausse des prix et des taux d’intérêt, les onze sociétés du Cac 40 qui ont publié leurs comptes annuels et leurs perspectives ont réservé de bonnes surprises aux marchés. Ces grandes entreprises ont su tirer leur épingle du jeu et rassurer les investisseurs, qui ont pu oublier un moment les craintes liées à l’inflation, qui pèsent depuis des mois sur les marchés. Plusieurs entreprises ont inscrit de nouveaux records en Bourse : Capgemini, Hermès, Safran, Schneider Electric et Stellantis.

Une fois n’est pas coutume, Wall Street s’est légèrement replié la semaine dernière, après 13 semaines de hausse sur 14. Les principaux indices ont toutefois réussi à inscrire de nouveaux records durant la semaine toujours portés par la thématique IA. Cela étant, il ne faut pas oublier que l’un des catalyseurs de la hausse des marchés est le contrôle de l’inflation qui permet de maintenir des taux d’intérêt bas. Or, on observe depuis quelques mois une dégradation de la situation inflationniste aux Etats-Unis. L’indice des prix à la consommation Core a dépassé les prévisions en s’établissant à +3.9 % sur un an contre +3.7 % attendus. Le même scénario s’est produit vendredi avec l’indice des prix à la production hors alimentation et énergie (le PPI) qui a augmenté plus que prévu (2 % contre 1.6 % sur un an).

Cette semaine, les regards seront bien sûr tournés vers la star du moment NVIDIA, qui publiera ses résultats annuels mercredi. La grande distribution sera à l’honneur mardi avec Walmart, Home Depot et Carrefour On aura également l’alimentation avec Nestlé et Danone jeudi. Sur le front macro, le compte rendu de la Fed mercredi sera particulièrement scruté.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *