Thu. Jun 13th, 2024

ACTION FUTURE 38 – Investissement

Desmond Cheung

La vigueur du marché des denrées/produits agricoles amorcée au milieu de l’année 2010 s’est confirmée en novembre. Depuis la fin juin, les cours du maïs, du soja et du blé ont augmenté de 64%, 29% et 54% respectivement. Malgré ces hausses notables, les raisons d’investir dans le secteur agricole ne manquent pas.

Tendances de marché récentes 
Les cours des céréales ont commencé à se redresser au milieu de l’année 2010  durant la vague de sécheresse en Russie qui a fortement pesé sur la production. Elle a alors incité les autorités russes à interdire les exportations, une décision qui a rapidement eu une incidence sur les cours mondiaux du blé. Ces deux derniers mois, les cours du maïs ont dépassé ceux du blé, les États-Unis ayant révisé leurs prévisions de rendement plusieurs fois. En dépit du fait que la récolte actuelle de maïs soit susceptible d’être la troisième la plus importante en volume depuis 1960, année durant laquelle des statistiques dans ce domaine ont commencé à être compilées aux États-Unis, les stocks américains de maïs afficheront cette année leur deuxième niveau le plus bas en 50 ans, ne représentant que 26 jours de consommation. Les indicateurs suggèrent que 2011 sera une année prometteuse pour les agriculteurs car la conjoncture dans le secteur agricole sera probablement plus porteuse qu’au cours des deux dernières années, période durant laquelle les prix des céréales étaient bas. Ceci constitue une bonne nouvelle pour les entreprises (du secteur agricole) qui fournissent des produits et des services aux agriculteurs, car le niveau élevé des prix des céréales incitera ces derniers à utiliser des produits leur permettant d’optimiser leur productivité.

Acheter ACTION FUTURE 38 (version numérique) – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2011/01/20/action-future-38/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *