Tue. May 28th, 2024

LONDRES--(BUSINESS WIRE)--Un programme international avant-gardiste, qui réunit des startups technologiques et des fabricants de premier plan dans le but d’atteindre la neutralité carbone, vient d’être lancé.



L’Innovandi Open Challenge 2024 est organisé par la Global Cement and Concrete Association (GCCA), le principal organisme international de son secteur, qui s’efforce d’aider l’industrie mondiale du ciment à réduire ses émissions et à parvenir réellement, à terme, à la neutralité carbone.

Le programme encourage les candidatures de startups du monde entier qui souhaitent travailler au développement de technologies de captage, d’utilisation et de stockage du carbone (CCUS), pour contribuer à ce que le ciment et le béton aient une faible teneur en carbone. Des technologies innovantes sont recherchées, permettant entre autres d’intégrer le captage et l’utilisation du CO2 aux procédés en fin de cycle, et d’aider à empêcher les émissions de carbone dans l’atmosphère.

La 3e édition de l’Innovandi Open Challenge s’appuiera sur le succès des années précédentes. Le premier Challenge, en 2022, était également axé sur le développement de technologies de captage du carbone, et deux startups sont depuis passées à la phase pilote. Les quinze startups présélectionnées l’an dernier dans le cadre du 2e Innovandi Challenge, pour travailler sur le développement d’un béton à faible teneur en carbone, sont actuellement en pourparlers avec des fabricants en vue de former des partenariats.

Claude Loréa, directrice de la division Ciment, Innovation et ESG de la GCCA, a déclaré : « Notre industrie s’est engagée à atteindre la neutralité carbone, et le développement de la technologie de captage du carbone est un élément clé de ce travail. Le programme de notre Innovandi Open Challenge constitue une référence mondiale, et a déjà permis de réaliser des progrès remarquables en seulement deux ans, grâce à la collaboration de startups et de nos entreprises membres. Nous sommes impatients de voir ce que les candidats de cette année vont être en mesure d’apporter, et de tirer parti des travaux considérables qui sont déjà en cours à travers le monde. »

Tous les membres de la GCCA, qui représentent 80 % de la capacité mondiale de production de ciment en dehors de la Chine, ainsi qu’un certain nombre de fabricants chinois de premier plan, se sont engagés à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050, par le biais de la feuille de route « Concrete Future 2050 Net Zero Roadmap » de la GCCA – la première industrie mondiale à présenter un plan aussi détaillé. La GCCA a également récemment signé un accord novateur de collaboration sur la décarbonation avec la China Cement Association (CCA).

Le développement de nouvelles technologies constitue un élément clé de la feuille de route de l’industrie vers la neutralité carbone, et les technologies de captage et de stockage du carbone devraient être responsables d’environ 36 % de la réduction totale des émissions d’ici à 2050.

La première cimenterie industrielle équipée d’une technologie de captage du CO2 devrait être achevée mécaniquement sur le site de Heidelberg Materials à Brevik, en Norvège, d’ici à la fin 2024, tandis que plusieurs autres usines devraient ouvrir leurs portes d’ici à 2030.

Thomas Guillot, directeur général de la GCCA, a déclaré : « Nous savons déjà que les technologies de CCUS fonctionnent, et des pilotes, et des projets sont en cours dans le monde entier, mais il est essentiel de voir quelles sont les autres innovations qui existent au-delà de notre industrie, et qui pourraient contribuer à accélérer notre mission de neutralité carbone. »

« Nous encourageons les startups du monde entier à se joindre à nous dans la lutte urgente pour limiter le réchauffement climatique. Si vous êtes une startup de l’Autriche à l’Australie, et du Brésil au Bangladesh, et que vous avez une idée ou une technologie innovante permettant de développer le CCUS, vous devriez poser votre candidature. »

Jonathan Cool, PDG d’Ultra High Materials, une startup qui a participé à l’Open Challenge de l’an dernier, encourage les autres startups à se porter candidates : « Le soutien, les conseils, l’exposition aux membres de la GCCA, ainsi que la facilitation des opportunités de collaboration avec les membres de la GCCA, ont été efficaces et ont eu un impact bénéfique pour chacun d’entre nous. Si nous avions la possibilité de participer à nouveau, nous le ferions certainement. »

Les startups qui souhaitent poser leur candidature pour participer à la troisième édition de l’Innovandi Open Challenge peuvent cliquer ici pour plus d’informations. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 15 avril.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Contacts

Pour plus d'informations ou pour toute demande d'entretien, veuillez contacter :
Simon Thomson, Chef du service des médias, GCCA, simon.thomson@gccassociation.org/+44 7380 972282