Tue. May 21st, 2024
  • HMTM est conçu pour une intervention précoce afin de modifier le processus pathologique sous-jacent et de ralentir la progression de la maladie d'Alzheimer ;
  • Le HMTM présente un profil d'innocuité bénin chez environ 3 000 sujets ayant fait l'objet d'essais et n'a pas montré de risque accru d'anomalies d'imagerie liées à l'amyloïde ;
  • HMTM pourrait être la première thérapie orale anti-tau qui ne nécessite qu'un minimum de tests et de suivi du traitement pour le traitement de la maladie d'Alzheimer.

ABERDEEN, Écosse--(BUSINESS WIRE)--TauRx Pharmaceuticals Ltd, leader mondial de la recherche sur la protéine tau dans la maladie d'Alzheimer (MA), a présenté les données à 24 mois de son essai de phase 3 LUCIDITY sur le mésylate d'hydrométhylthionine (HMTM) lors de la conférence AD/PD™ 2024 sur les maladies d'Alzheimer et de Parkinson qui s'est tenue à Lisbonne, au Portugal.





Les nouvelles données sur 24 mois montrent des avantages durables dans tout le spectre de la maladie, de la démence précoce à la démence modérée. Les analyses comparant les participants à l’étude à des données du monde réel et à des contrôles méta-analytiques ont montré une diminution considérable de la progression de la maladie chez les participants à l’essai LUCIDITY. Dans le sous-groupe de la maladie précoce, il y avait une réduction notable de la transition vers le stade de démence de la maladie d’Alzheimer (MA).

HMTM est un inhibiteur de l'agrégation de la protéine tau conçu pour lutter contre la pathologie tau dans la maladie d'Alzheimer (MA). L'essai LUCIDITY a comparé les changements dans les résultats cognitifs et fonctionnels standard, ainsi que la perte de volume cérébral, chez les participants atteints de la MA aux stades précoces à modérés, traités avec HMTM à une dose de 16 mg/jour, avec un groupe témoin sur 12 mois, suivi d'une phase en accès libre où tout le monde a reçu 16 mg/jour de HMTM pendant 12 mois supplémentaires. Les données sur les biomarqueurs sanguins annoncées l'année dernière ont montré que le HMTM à 16 mg/jour a produit une réduction de 95 % du changement de concentration sanguine de la chaîne légère de neurofilaments (NfL) par rapport au groupe témoin (p=0,0291). Le NfL dans le sang, fournit une mesure de la progression de la neurodégénérescence dans le cerveau.

D'après les données partagées aujourd'hui, les participants aux premiers stades de la MA recevant du HMTM à 16 mg/jour sont restés largement au-dessus de la valeur de base pendant 18 mois et sont revenus aux valeurs de base seulement après 24 mois. Dans ce sous-groupe, la progression des symptômes vers le stade de démence de la maladie a été largement inférieure à celle observée dans le groupe témoin. De plus, une analyse plus approfondie de ce sous-groupe montre que le groupe témoin a décliné considérablement en dessous de leur valeur de base malgré le passage à 16 mg/jour après 12 mois dans la phase en accès libre (p=0,0308 pour la différence des cas observés dans l'ADAS-Cog13, une mesure plus précise pour les premiers stades de la maladie).

Commentant les résultats, le Professeur Claude Wischik, PDG et Président exécutif de TauRx, explique : « Les nouvelles données montrent que les avantages peuvent être maintenus sur 24 mois et soulignent l'importance de commencer le traitement par le HMTM tôt. Les résultats sont également cohérents avec des recherches antérieures montrant que le HMTM combine deux modes d'action indépendants : l'inhibition de la pathologie d'agrégation de la protéine tau dans le cerveau et une deuxième activité symptomatique. Nous avons été surpris de constater que la concentration sanguine du médicament actif suit un profil atypique sur 12 mois, atteignant des niveaux suffisants pour une activité symptomatique même à une très faible dose.

« Il existe des preuves solides de l'impact de l'HMTM sur la pathologie tau sous-jacente de la maladie d'Alzheimer. Lorsque nous avons comparé nos résultats avec des données du monde réel sur l'histoire naturelle, telles que celles provenant de la base de données de l'initiative de Neuroimagerie pour la maladie d'Alzheimer1 et des contrôles méta-analytiques provenant des bras placebo de multiples essais sur la MA dans des populations de patients similaires, nous avons trouvé des différences statistiquement importantes dans les résultats cognitifs et fonctionnels, soutenant les avantages du HMTM2. Grâce à la combinaison d'un profil d'innocuité remarquable et de l'accessibilité offerte par un médicament administré par voie orale, le HMTM représente une option thérapeutique potentielle exceptionnelle pour les patients et les médecins. »

Le Professeur Alistair Burns, Professeur émérite de psychiatrie gériatrique à l'Université de Manchester et ancien directeur clinique national pour la démence en Angleterre, a observé : « Nous vivons une période passionnante dans le domaine du traitement de la maladie d'Alzheimer. Après une génération sans nouvelles thérapies, nous sommes sur le point d'avoir une variété de nouveaux traitements, dont une thérapie orale ciblant la protéine tau ; ces nouveaux traitements ont le potentiel de ralentir la progression de la maladie. C'est une excellente nouvelle pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, leurs familles et leurs aidants. »

À la lumière des données partagées, le HMTM est susceptible de s'appliquer à un large groupe démographique, contribuant ainsi à l'égalité d'accès à de nouvelles options thérapeutiques. TauRx a entamé des démarches réglementaires au Royaume-Uni et aux États-Unis en vue de l'approbation du produit. D'autres territoires suivront conformément aux plans d'expansion de la commercialisation de HMTM.

Pour en savoir plus, consultez : https://taurx.com/ ou https://adpd.kenes.com/.

Références : 1. ADNI, https://adni.loni.usc.edu/ ; 2. Les valeurs p pour la différence dans l'ADAS-Cog11 à 24 mois étaient de p=0,035, et pour l'IRM du volume total du cerveau à 24 mois, de 0,004 lorsque les résultats du groupe de traitement HMTM étaient comparés à un groupe de l'ADNI apparié. Les valeurs p pour tous les résultats comparant le traitement HMTM aux bras placebo des autres études sur 18 mois étaient p<0,0001.

PATHOLOGIE TAU DANS LA MALADIE D’ALZHEIMER

À travers des programmes de recherche dédiés, il est établi que certains facteurs liés à l'âge entraînent le mauvais repliement et l'agrégation des protéines tau, puis la formation subséquente d'enchevêtrements de tau dans la maladie d'Alzheimer. L'agrégation pathologique de la protéine tau perturbe et endommage la fonction neuronale. Le processus commence de nombreuses années avant l'apparition des symptômes de la démence. Il a été démontré que la pathologie tau est corrélée avec le déclin clinique (perte de mémoire et incapacité à prendre soin de soi) fréquemment observé chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, ce qui en fait une cible importante pour le traitement. Le HMTM est avant tout un inhibiteur de l'agrégation de la protéine tau, qui traverse efficacement la barrière hémato-encéphalique pour cibler la source de ce processus dommageable. Son action pharmacologique secondaire est symptomatique par l’augmentation des niveaux d’acétylcholine dans les parties du cerveau essentielles pour les fonctions de la mémoire.

À propos de LUCIDITY

Terminée en juin 2023, LUCIDITY était un essai clinique de phase III contrôlé randomisé en double aveugle comparant les changements sur 12 mois dans les résultats cognitifs, fonctionnels et d'atrophie cérébrale à des doses de HMTM de 16 mg/jour, 8 mg/jour et de chlorure de méthylthioninium (MTC) à une dose de 4 mg deux fois par semaine en tant que témoin dans une randomisation de 4:1:4, avec une phase d'extension en aveugle ouverte de 12 mois subséquente, au cours de laquelle tous les participants ont reçu 16 mg/jour. Le MTC 8 mg/semaine a été utilisé dans le groupe de contrôle pour maintenir l'aveuglement de l'étude en cas de légère coloration de l'urine, qui est un effet secondaire inoffensif connu du médicament. Des mesures de l'ADAS-Cog11, de l'ADCS-ADL23, et de l'IRM du volume total du cerveau ont été effectuées à 12 et 24 mois par rapport au début de l'étude.

À propos de TAURx PHARMACEUTICALS LTD

TauRx a été fondée en 2002 à Singapour, avec des installations de recherche primaires et des activités basées à Aberdeen, au Royaume-Uni. La société a consacré les deux dernières décennies au développement de traitements et de diagnostics pour la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies neurodégénératives dues à l’agrégation pathologique de tau et d’autres protéines.

La maladie d'Alzheimer est l'une des principales causes d'invalidité et de décès dans le monde et l'un des problèmes de santé publique les plus importants. TauRx entend apporter une réponse à ce besoin non satisfait en s'appuyant sur les données de LUCIDITY et en cherchant à obtenir des autorisations réglementaires dans le cadre de ses projets globaux visant à mettre le HMTM à la disposition des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Des recherches futures sont prévues pour d'autres maladies neurodégénératives apparentées. https://taurx.com/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Contacts

Royaume-Uni : Aspect, kirstie.rennie@weareaspect.com

États-Unis : Uncapped communications, TauRx@uncappedcommunications.com