Sat. Jul 20th, 2024

ACTION FUTURE 25 – Gestion

Didier Coutton

Les marchés boursiers

Deux écoles financières s’opposent et s’affrontent parfois. D’une part, celle regroupant les financiers élevés dans l’orthodoxie des théories de la finance moderne, qui estiment que les marchés sont efficients, à savoir que la valeur fondamentale de l’entreprise est inscrite dans le cours de l’action, et que ce dernier se forme par l’interprétation rationnelle de l’information par les investisseurs. La Bourse est donc un véritable jeu de hasard dans lequel il est impossible de prévoir l’évolution d’un cours. Autrement dit, il est impossible de battre le marché. Dès lors, mieux vaut avoir une gestion indicielle – acheter un tracker par exemple – et partir en vacances !
D’autre part, celle rassemblant les financiers, adeptes de la finance comportementale, qui estiment que les décisions des investisseurs sont le résultat de leur raison et… de leurs émotions. Par conséquent, l’évolution d’un cours n’est pas semblable à un jeu de pile ou face. En d’autres termes, les marchés ne sont pas toujours efficients et il existe des anomalies que l’investisseur avisé peut exploiter. Les recherches universitaires tendent à montrer que la vérité est probablement entre les deux : les marchés sont suffisamment efficients pour réagir raisonnablement, mais les investisseurs ont aussi tendance à sur- ou à sous-réagir à des événements ou à des faits externes, ce qui engendre des anomalies de cours prévisibles que l’investisseur averti saura exploiter pour battre le marché à certaines occasions.

Acheter ACTION FUTURE 25 (version numérique) – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2007/10/12/action-future-25/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *