Mon. May 20th, 2024
  • Résultats 2023 record : croissance organique de 5,1% (1), la plus élevée du secteur, hausse de la marge EBITA de + 40 pbs* et croissance du free cash-flow supérieure à + 15 %
  • Perspectives 2024 : poursuite de la croissance et progression des marges sur une base pro forma
  • Intégration de Majorel en bonne voie : 150 millions de synergies visées d’ici 2025
  • Nouvelle gouvernance pour soutenir des perspectives moyen terme solides

PARIS--(BUSINESS WIRE)--Regulatory News:



Le conseil d’administration du groupe Teleperformance, un leader mondial des services aux entreprises en solutions digitales, s’est réuni ce jour et a examiné les comptes consolidés et sociaux pour l’exercice 2023. Le groupe annonce aujourd’hui ses résultats annuels.

Croissance solide, marge opérationnelle et cash-flow records sur l’année

  • Chiffre d’affaires (CA) : 8 345 millions d’euros
    + 5,1 % à données comparables (1)
  • EBITA courant : 1 290 millions d’euros
  • Taux de marge sur CA : 15,9 %*, + 40 pbs vs. 2023
  • Cash-flow net disponible : 812 millions d’euros, + 15,5 % vs. 2022
  • Taux de conversion du cash : 45,7 % vs. 40,2 % en 2022
  • Résultat net dilué par action : 10,18 € et dividende par action : 3,85 € **, soit un taux de distribution de 38 %

Les leviers de croissance et de cash du groupe

  • Croissance soutenue des activités en Europe et en Inde (offshore), ainsi que des services spécialisés, dans un contexte macroéconomique et de changes très volatil
  • Un portefeuille clients diversifié servi dans près de 100 pays sur les cinq continents, sur une large gamme de services à haute valeur ajoutée et dans des secteurs variés
  • Poursuite de l’innovation dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA), avec plus de 250 projets en développement, incluant des projets avec une composante « Gen AI », et du recrutement des meilleurs talents, en Inde notamment, pour optimiser les solutions d'externalisation du groupe
  • Un modèle opérationnel multilingue et flexible alliant offshore (57 % du CA(2)) et télétravail (plus de 40 % des collaborateurs)
  • Discipline renforcée dans la gestion des coûts (plan d’actions de streamlining et optimisation des sites) et du cash

Intégration de Majorel

  • Acquisition d’un acteur majeur en Europe des services en entreprises finalisée le 8 novembre 2023
  • Renforcement significatif du positionnement de Teleperformance sur des marchés clefs, notamment en Europe, sur des secteurs à fort potentiel (banque, assurance, luxe, etc.), ainsi que sur des lignes d’expertise à forte valeur ajoutée comme les services intégrés
  • Leadership du groupe renforcé avec un CA annuel > 10 milliards d’euros(3) et un EBITDA > 2 milliards d’euros(3)
  • Confirmation du plan de synergies de coûts d’environ 150 millions d’euros d’ici 2025, dont 50 millions d’euros visés (hors coûts d’intégration) dès 2024

Perspectives

  • En 2024, approche prudente et adaptation du modèle du groupe dans un contexte macroéconomique volatil
  • Objectif de croissance organique du chiffre d’affaires pro forma (3) compris entre + 2 % et + 4 %
  • Objectif de hausse de marge d’EBITA récurrent comprise entre + 10 pbs et + 20 pbs sur une base pro forma (vs. 14,9 % en 2023) hors coûts d’intégration de Majorel
  • Progression du cash-flow net disponible et poursuite du retour aux actionnaires jusqu’à 2/3 du cash-flow net disponible incluant rachats d’actions et dividendes versés
  • Structure financière solide : levier < 2x l’EBITDA(4)
  • À moyen terme, maintien d’une croissance supérieure à celle du secteur et poursuite de l’amélioration des marges

* Teleperformance hors Majorel et hors coût de streamlining pour 13 millions d’euros ** Soumis à l’approbation des actionnaires à la prochaine AG du 23 mai 2024
(1)À périmètre et changes constants hors impact de l’évolution de la contribution des contrats d’assistance Covid (« contrats Covid ») et de l’hyperinflation (2)% du chiffre d’affaires des activités core services & D.I.B.S. (3)Chiffres annuels 2023 pro forma de Teleperformance intégrant 12 mois d’activité de Majorel (4)Dette nette/EBITDA courant

Gouvernance

- Nouvelle organisation de la gouvernance avec Daniel Julien, fondateur et président-directeur général, et Bhupender Singh, directeur général délégué et administrateur, agissant comme co-CEO jusqu’au 31 décembre 2025

- Préparation de la séparation des fonctions de président du conseil et de directeur général attendue le 1er janvier 2026, avec à cette date Bhupender Singh désigné comme le directeur général.

Chiffres clés en 2023

En millions d'euros

2023

2022*

2023

hors Majorel

 

€1=US$ 1,08

€1=US$ 1,05

€1=US$ 1,08

Chiffre d’affaires

8 345

8 154

8 001

Variation à données comparables (1)

Variation à données publiées

+ 2,3 %
+ 1,7 %

 

 

(1) Hors contrats Covid et traitement en hyperinflation

+ 5,1 % 

 

 

 

 

 

EBITDA courant

1 775

1 750

1 725

% CA

21,3 %

21,5 %

21,6 %

EBITA courant

1 290

1 262

1 260

% CA

15,5 %

15,5 %

15,8 %**

Résultat opérationnel (EBIT)

1 011

992

 

Résultat net - Part du groupe

602

643

 

Résultat net dilué par action (euros)

10,18

10,77

 

Dividende par action (euros)

3,85***

3,85

 

Cash-flow net disponible

812

703

 

Variation à données publiées

+ 15,5 %

 

 

* Retraité à la suite de la finalisation de l'évaluation des actifs et passifs de la société PSG Global Solutions
** 15,9 % hors coût de streamlining pour 13 millions d’euros
*** Soumis à l’approbation des actionnaires à la prochaine assemblée générale du 23 mai 2024

Daniel Julien, président-directeur général du groupe Teleperformance, a déclaré : « 2023 a été une année de croissance rentable et de succès qui apporte au groupe une nouvelle dynamique pour le futur. Dans un environnement économique et géopolitique volatil, Teleperformance a non seulement continué d’accroître son activité pour atteindre le chiffre d’affaires record de 8,4 milliards d’euros mais a fait également progresser sa marge opérationnelle de 40 points de base et son cash-flow de plus de + 15 %. Notre modèle de rentabilité est une référence avec une marge opérationnelle parmi les plus élevées dans l'industrie.

Le groupe a également relevé de nombreux défis. Le contexte de ralentissement des volumes au niveau mondial, l’impact de crises régionales sur les processus de décision chez nos clients et le changement des comportements des consommateurs après plusieurs années de confinement ont pesé sur la croissance habituelle du groupe. Dans cet environnement, la priorité portée sur la maximisation de l’efficacité opérationnelle avec une exécution sans faille nous a permis d’accélérer le développement des solutions offshore à un rythme soutenu. Compte tenu d’un environnement plus difficile observé tout au long de l’année, nous avons mis en place une politique stricte de gestion des coûts et de la liquidité tout en adaptant notre modèle de développement. Nous avons également retourné aux actionnaires une partie significative du cash-flow de l’année.

L’année 2023 a été aussi marquée par le succès de l’acquisition de la société Majorel réalisée en un temps record et récompensée récemment du prix French Deal of The Year par Global Capital, un acteur de référence dans le milieu financier en Europe qui distingue depuis plus de 20 ans les meilleures opérations financières. Cette opération donne naissance à un nouveau Teleperformance plus diversifié, en termes de marchés, de secteurs clients et d’expertises. Elle renforce le leadership mondial de Teleperformance et constitue un nouveau tremplin pour nos succès futurs. Le « nouveau Teleperformance » est fort de près de 500 000 collaborateurs, un chiffre d’affaires de plus de 10 milliards d’euros et un EBITDA de plus de 2 milliards d’euros.

L’innovation est au cœur de la stratégie High Touch-High Tech de Teleperformance, avec le développement de solutions d’intelligence artificielle qui visent à améliorer la productivité et la qualité de nos services. Nous gérons aujourd’hui plus de 250 projets d’IA pour le compte de nos clients, incluant des projets avec une composante d’intelligence artificielle générative. Dans cet univers très mobile et de plus en plus complexe, nous avons lancé l’offre TP Infinity pour apporter des solutions de conseil à nos clients. Cette nouvelle offre marque la poursuite de la transformation du groupe sur des métiers à forte valeur ajoutée.

Teleperformance est un employeur de référence sur son secteur et le confirme en 2023 en créant de nombreux emplois au niveau mondial dans un environnement d’excellence et de bien-être pour ses collaborateurs. Pour la première fois, le groupe a été classé parmi les cinq meilleurs employeurs dans le monde par le magazine Fortune en association avec l’institut Great Place to Work. Le groupe est de nouveau dans le top 25 des leaders mondiaux pour la troisième année consécutive. Teleperformance a obtenu la certification Great Place to Work dans 72 pays, couvrant plus de 99 % de ses effectifs, traduisant la confiance et l’engagement de nos collaborateurs envers le groupe.

En 2024, la priorité de Teleperformance sera de poursuivre l’exécution de son modèle de développement rentable et générateur de cash-flow en dépit d’un environnement incertain. Agile et flexible, le groupe continuera d’ajuster ses coûts et bénéficiera des premières synergies liées à l’intégration de Majorel. Nous renforcerons la promotion de nos solutions offshore et de transformation digitale pour répondre à la demande croissante d’optimisation d’efficacité. Par conséquent, et dans une approche de prudence, notamment sur la première partie de l’année, le groupe vise en 2024 une croissance organique pro forma* comprise entre + 2 % et + 4%, une progression du taux de marge EBITA pro forma* comprise entre + 10 pbs et + 20 pbs et une hausse du cash-flow.

Au-delà de 2024, les fondamentaux de Teleperformance sont solides tant pour les activités core services que pour les services spécialisés. À moyen terme, nous souhaitons réaliser une croissance organique supérieure à celle du marché tout en continuant d’améliorer notre marge opérationnelle. Nos projets incluent également la poursuite d’acquisitions ciblées notamment dans les services spécialisés.

Enfin le groupe a pris des décisions importantes en matière de gouvernance pour préparer l’avenir du « nouveau Teleperformance ». près l’approbation à l’unanimité du conseil d’administration, Bhupender Singh et moi-même agirons dorénavant comme co-directeurs généraux du groupe jusqu’à la fin de l’année 2025 dans le cadre de la mise en œuvre d’une succession fluide. La séparation des fonctions de président du conseil et de directeur général sera ensuite mise en place dès le 1er janvier 2026. »

* Sur une base pro forma 2023 incluant Majorel sur 12 mois

ACTIVITÉ 2023

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDÉ

Le chiffre d’affaires de l’année 2023 s’est élevé à 8 345 millions d’euros, soit une progression de + 1,7 % à données comparables (à devises et périmètre constants).

À données publiées, la croissance est de + 2,3 % par rapport à la même période de l’année dernière. Cette différence entre données comparables et données publiées s’explique par l’impact net :

(i) d’un effet de change défavorable élevé (- 346 millions d’euros), notamment au 2nd semestre, avec la dépréciation par rapport à l’euro de l’US dollar, de la livre égyptienne, du peso argentin, de la roupie indienne, de la livre turque, du peso colombien et du peso philippin.

(ii) d’un effet périmètre positif (+ 404 millions d’euros) principalement lié à la consolidation dans les comptes du groupe de Majorel depuis le 1er novembre 2023. Il inclut également la contribution de PSG Global Solutions depuis le 1er novembre 2022 et de Capita Translation & Interpreting depuis le 1er janvier 2023.

L’impact non récurrent de la baisse de contribution des contrats Covid en 2023 par rapport à 2022 (- 223 millions d’euros sur l’ensemble de l’année) et le retraitement pour les pays en hyperinflation de l’impact de la forte volatilité des changes (- 32 millions d’euros), notamment en Argentine, ont eu un effet défavorable sur la croissance de l’année. Retraitée de ces impacts, la croissance organique s’établit à + 5,1%.

Sur l’année, la croissance organique* a été particulièrement solide au regard de l’environnement économique volatil et du contexte géopolitique incertain. Cette performance reflète la diversité du portefeuille clients et de lignes de services de Teleperformance, ainsi que son empreinte géographique globale unique dans près de 100 pays.

Dans les activités core services & D.I.B.S., la croissance organique* a été soutenue dans la zone EMEA, alors qu’elle est restée limitée dans les zones LATAM (activités offshore) et Amérique du Nord & APAC.

L’évolution par secteur a été particulièrement contrastée. Les secteurs des services financiers, des médias sociaux, du divertissement et des administrations (hors « contrats Covid ») ont été les plus dynamiques, alors que les secteurs de la distribution, des technologies et des télécommunications ont marqué le pas.

Le développement des solutions offshore s’est poursuivi rapidement, notamment en Inde. Il a eu un impact déflationniste sur la croissance du chiffre d’affaires du groupe sur l’ensemble de l’année. Toutefois, l’impact a été positif sur le taux de marge du groupe.

Les activités « services spécialisés » ont continué d’afficher une forte progression. Celle-ci a été particulièrement portée par la poursuite du rebond très rapide post-Covid des activités de gestion des demandes de visa (TLScontact) et de la croissance continue des activités d’interprétariat (LanguageLine Solutions) tout au long de l’année.

Au 4ème trimestre 2023, le chiffre d’affaires s’est élevé à 2 396 millions d’euros, en retrait de - 0,6 % à données comparables (à devises et périmètre constants). En excluant la baisse de la contribution des contrats Covid en 2023 par rapport à 2022 et le retraitement pour les pays en hyperinflation de l’impact de la forte volatilité des changes, la croissance organique s’est établie à + 2,4 %.

À données publiées, le chiffre d’affaires est en croissance de + 11,3 %, qui inclut :

(i) un important effet périmètre positif (+ 351 millions d’euros) lié à la consolidation dans les comptes du groupe de Majorel, de PSG Global Solutions et de Capita Translation & Interpreting

(ii) un effet de change fortement défavorable (- 96 millions d’euros) dû principalement à la dépréciation par rapport à l’euro de l’US dollar, du peso argentin, de la livre égyptienne, de la livre turque et du peso philippin.

  • Analyse de la croissance du chiffre d’affaires sur l’année 2023

[Graphique non-inclus]

* À périmètre et changes constants hors évolution de la contribution des contrats d’assistance Covid (« contrats Covid ») et hors retraitement pour les pays en hyperinflation de l’impact de la forte volatilité des changes

CHIFFRE D’AFFAIRES PAR ACTIVITÉ

 

2023

2022

Variation

En millions d’euros

 

 

À données
comparables hors
« contrats Covid »

À données
comparables

À données
publiées

CORE SERVICES & D.I.B.S.*

6 982

6 989

+ 2,6 %**

- 0,7 %

- 0,1 %

Zone Amérique du Nord & Asie-Pacifique

2 534

2 679

- 1,4 %

- 1,4 %

- 5,4 %

Zone LATAM

1 569

1 653

+ 0,5 %

+ 0,5 %

- 5,1 %

Zone Europe & MEA (EMEA)

2 536

2 657

+ 8,0 %

- 0,8 %

- 4,6 %

MAJOREL

343

0

N/A

N/A

N/A

SERVICES SPÉCIALISÉS

1 363

1 165

+ 16,1 %

+ 16,1 %

+ 17,0 %

TOTAL

8 345

8 154

+ 4,6 %**

+ 1,7 %

+ 2,3 %

* Digital Integrated Business Services
** + 3,2 % et + 5,1 % à données comparables hors contrats covid et retraitement pour les pays en hyperinflation de l’impact de la forte volatilité des changes, respectivement pour les activités core services & D.I.B.S. et le total groupe

  • Les activités core services & D.I.B.S. (Digital Integrated Business Services)

Le chiffre d’affaires des activités core services & D.I.B.S. de l’année 2023 a atteint 6 982 millions d’euros, quasi stable (- 0,7 %) à données comparables (à devises et périmètre constants). En excluant la baisse de la contribution des contrats Covid en 2023 par rapport à 2022 et le retraitement pour les pays en hyperinflation (Argentine et Turquie) de l’impact de la forte volatilité des changes, la croissance organique s’établit à + 3,2 %.

À données publiées, le chiffre d’affaires est stable (- 0,1 %). Il inclut :

(i) un effet périmètre positif lié à la consolidation dans les comptes du groupe de Majorel depuis le 1er novembre 2023
(ii) un effet de change défavorable, en raison de la dépréciation par rapport à l’euro de la plupart des devises, dont la livre égyptienne, le dollar US, le peso colombien, la roupie indienne, la lire turque et le peso philippin.

Sur l’ensemble de l’année 2023, la croissance organique* a été relativement satisfaisante au regard de l’environnement économique volatil et du contexte géopolitique incertain. Cette résilience a notamment reposé sur la diversification du portefeuille de clients et la diversité géographique des activités du groupe.

L’activité a été en croissance soutenue en Europe, alors que le marché nord-américain a fortement ralenti par rapport à l’année dernière, avec de moindres volumes post-Covid, affectant les activités du groupe dans les zones Amérique du Nord & APAC et LATAM. Les meilleures performances sont enregistrées dans les secteurs des réseaux sociaux (services de modération de contenu), des services financiers et de l’administration (hors contrats Covid). En revanche, l’activité dans les secteurs des technologies, de la distribution et des télécommunications at marqué le pas sur la période.

Le développement des solutions offshore, notamment en Inde, s’est poursuivi rapidement. Le groupe y déploie des solutions globales à haute valeur ajoutée et à fort contenu technologique pour le compte de grands groupes leaders mondiaux dans leur secteur sur le marché nord-américain. La croissance des activités offshore a un impact déflationniste sur la croissance du chiffre d’affaires du groupe sur l’ensemble de l’année. Toutefois, l’impact est positif sur le taux de marge du groupe.

Au 4ème trimestre 2023, le chiffre d’affaires des activités core services & D.I.B.S. a atteint 2 042 millions d’euros. À données comparables, hors contrats Covid, les activités core services & D.I.B.S. ressortent en retrait à - 1,7 %. Outre l’impact du ralentissement des volumes dans un environnement macroéconomique incertain, la forte volatilité des changes dans les pays en hyperinflation a pesé sur la croissance.

* À périmètre et changes constants hors impact de la baisse de la contribution des contrats d’assistance Covid (« contrats Covid ») et retraitement pour les pays en hyperinflation de l’impact de la forte volatilité des changes

À données publiées, le chiffre d’affaires a progressé de + 11,6 %. Cette croissance inclut :

(i) un effet périmètre positif principalement lié à la consolidation de Majorel depuis le 1er novembre 2023 ;
(ii) un effet de change défavorable, en raison de la dépréciation par rapport à l’euro de la plupart des devises, dont le dollar US, la livre égyptienne, le peso colombien et la roupie indienne.

  • Zone Amérique du Nord & APAC

Le chiffre d’affaires de l’année 2023 s’est élevé à 2 534 millions d’euros, en léger retrait à données comparables (- 1,4 %) par rapport à l’an passé. À données publiées, il est en retrait de - 5,4 %, incluant un effet de change défavorable lié à la dépréciation par rapport à l’euro de la roupie indienne et, au 2nd semestre du dollar US. Au 4ème trimestre, le chiffre d’affaires s’élève à 661 millions d’euros, en retrait de - 4,6 % à données comparables et de - 9,7 % à données publiées.

L’activité en léger retrait sur l’année reflète les contraintes budgétaires des entreprises aux États-Unis et le ralentissement des volumes au cours de la période post-Covid sur le marché nord-américain dans les secteurs tels que les télécommunications, les technologies et la distribution. La croissance est également affectée des annulations de projets chez les clients, ainsi que par des programmes réduits ou différés.

Dans ce contexte difficile, le développement de solutions offshore très compétitives a été rapide, notamment en Inde. Son impact déflationniste a cependant pesé sur le chiffre d’affaires de la zone.

En Asie-Pacifique, la progression du chiffre d’affaires a été dynamique tout au long de l’année. Elle a notamment été soutenue par la montée en puissance de nouveaux contrats en Chine dans les secteurs des services financiers et du voyage.

Dans l’ensemble de la zone, les activités de modération de contenu (Trust & Safety), de back-office et d’acquisition de clients ont progressé à un bon rythme sur l’année 2023.

  • Zone LATAM

Le chiffre d’affaires de l’année 2023 s’est élevé à 1 569 millions d’euros. À données comparables, la croissance s’est établie à + 0,5 % par rapport à la même période de l’an passé. Le retraitement de l’impact de la forte volatilité des changes en Argentine, pays en hyperinflation, a pesé sur cette évolution. La croissance à données publiées est ressortie à - 5,1 % en raison principalement de la dépréciation du peso colombien et du peso argentin par rapport à l’euro.

Le chiffre d’affaires du 4ème trimestre s’est élevé à 390 millions d’euros, en retrait de - 3,2 % à données comparables et à - 6,4 % à données publiées. Le traitement des activités en Argentine en hyperinflation, dans un contexte de changement de gouvernement, a pesé significativement sur la croissance en fin d’année.

Sur l’année, la croissance de la zone a été soutenue par le dynamisme des secteurs des médias sociaux (modération de contenu), des services financiers et de la santé, compensé néanmoins par une moindre activité dans les secteurs des services de transport et de la distribution.

Les activités offshore de la zone LATAM ont fait face au ralentissement du marché nord-américain, notamment au cours du 2nd semestre.

La moindre attractivité du Mexique et plus récemment de la Colombie par rapport à d’autres zones offshore consécutive au renforcement des devises locales par rapport au dollar US a pesé sur la croissance de la zone. L’arbitrage a été favorable aux activités offshore en Inde (zone Amérique du Nord & APAC) mais avec un effet déflationniste sur le chiffre d’affaires global du groupe.

  • Zone Europe & MEA (EMEA)

Le chiffre d’affaires de la zone au cours de l’année 2023 est ressorti à 2 536 millions d’euros. Hors impact des contrats Covid, la croissance organique s’est élevée à + 8,0 %. Au 4ème trimestre, la croissance organique hors impact des contrats Covid était de + 2,3 %. Le traitement en hyperinflation des activités en Turquie a légèrement pesé sur la croissance.

Les activités multilingues, principales contributrices au chiffre d’affaires de la zone et servant principalement des grands leaders mondiaux dans leur secteur, notamment de l’économie digitale, ont enregistré en 2023 une croissance soutenue. L’activité des hubs a notamment été dynamique en Grèce, en Égypte et en Turquie. Elle a néanmoins marqué le pas au 4ème trimestre au Portugal, dans le secteur notamment des réseaux sociaux.

Au Royaume-Uni, la forte croissance des activités a été portée par la montée en puissance de nouveaux contrats dans les secteurs des services financiers, des administrations (hors contrats Covid) et de la distribution.

Les activités en Allemagne se développent à un rythme satisfaisant grâce notamment à la croissance rapide des services nearshore dans les Balkans et au développement commercial soutenu dans les secteurs des médias sociaux, du voyage et de l’électronique grand public.

  • Les activités « services spécialisés »

Le chiffre d’affaires de l’année 2023 s’est élevé à 1 363 millions d’euros, en croissance de + 16,1 % à données comparables par rapport à la même période de l’exercice précédent et de + 17,0 % à données publiées. Cette différence entre données comparables et données publiées s’explique par l’impact net :

(i) d’un effet de périmètre positif lié à la consolidation dans les comptes du groupe de PSG Glob


Contacts

ANALYSTES ET INVESTISSEURS
Relations investisseurs et communication financière
TELEPERFORMANCE
Tél : +33 1 53 83 59 00
investor@teleperformance.com

MÉDIA
Europe
Karine Allouis – Laurent Poinsot
IMAGE7
Tél : +33 1 53 70 74 70
teleperformance@image7.fr

MÉDIA
Amérique et Asie-Pacifique
Nicole Miller
TELEPERFORMANCE
Tel: + 1 629-899-0675
tppublicaffairs@teleperformance.com


Read full story here