Mon. May 27th, 2024

Par Christoph SIEPMANN, économiste senior de GENERALI ASSET MANAGEMENT

Banque d’Angleterre : Moins dovish que prévu
Comme prévu, la Banque d’Angleterre (BoE) a laissé sa politique monétaire inchangée hier. Toutefois, deux membres du comité de politique monétaire (MPC) ont voté pour une hausse de 25 points de base, un pour une baisse de 25 points de base, tandis que les six autres ont décidé de maintenir le taux. Ces chiffres sont à comparer aux prévisions plus cohérentes du consensus, qui prévoyait un vote de hausse mais huit votes de maintien.
Bien que la BoE reconnaisse que l’inflation tombera probablement à l’objectif de 2 % dès le deuxième trimestre 2024, elle s’attend à une nouvelle hausse par la suite, avec un taux de 2¾ % d’ici la fin de l’année. En conséquence, le gouverneur Bailey a insisté sur le fait que le comité de politique monétaire aurait besoin de plus de preuves que “l’inflation va tomber jusqu’à l’objectif de 2 %, et y rester, avant que nous puissions abaisser les taux d’intérêt”.
Dans ses prévisions, la BoE a adopté un ton plus doux, réduisant principalement son biais de resserrement.
Nous prévoyons que la BoE commencera à réduire ses taux en juin (le mois de mai est devenu moins probable aujourd’hui selon nous) de 25 points de base et de 100 points de base au total d’ici la fin de l’année 2024. Les marchés n’ont pas beaucoup bougé après la réunion d’hier. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *