Tue. Jun 25th, 2024

ACTION FUTURE 26 – Matières premières

André Lavoie – AMQ (Association minière du Québec)

L’étain est un métal très utilisé dans notre société du fait de ses multiples usages, mais il s’agit pourtant d’un métal mal connu du grand public. Les cours de l’étain ont dépassé les 17.000 dollars la tonne en 2007. Il s’agit du plus haut niveau des cours depuis 1989, date à laquelle le métal a réintégré le LME après une suspension consécutive à la crise de l’étain. Depuis début 2006, la progression des cours du métal gris s’établit à 87%. Cette hausse s’explique par la hausse généralisée des matières premières face à la forte demande asiatique et à une baisse des stocks mondiaux. Cependant, l’évolution des cours de l’étain en 2007 a été liée à des incertitudes concernant l’avenir des productions en Chine et en Indonésie, les deux premiers producteurs mondiaux.

L’utilisation de l’étain :
L’usage le plus connu de l’étain est le fer blanc. La bonne résistance aux agents atmosphériques en font un revêtement anticorrosion pour le fer. L’étain est utilisé pour la fabrication d’emballages (conserves, boîtes de boisson, capsules). Sa grande malléabilité permet de faire de fines feuilles que l’on utilise pour le conditionnement des aliments.
L’étain entre dans la composition de nombreux alliages. On peut les classer en 4 groupes :
• Les bronzes: Le bronze est un mélange d’étain et de cuivre. L’étain représente jusqu’à 25% de l’alliage. D’utilisation ancienne, les usages du bronze sont les sculptures, pompes et coussinets des installations à vapeur et machine à pression, hélices de navire, pièces mécaniques pour les moteurs.
• Les alliages antifriction. Ces alliages formés de 60% à 90% d’étain sont mélangées à de l’antimoine, du cuivre, du plomb selon l’usage prévu et servent dans les équipements électriques et ferroviaires.
• La soudure. Allié à des métaux à bas point de fusion comme le plomb, il sert alors pour la soudure en plomberie,chaudronnerie, zinguerie,radiateur de voiture et l’électronique.
• L’étain est utilisé pour la fabrication d’ustensiles en étain. Ces ustensiles sont en général composé à 90% d’étain. Par ailleurs, l’étain est aussi utilisé en chimie. Bien qu’en baisse d’utilisation dans ce domaine, l’étain est utilisé dans la fabrication de la céramique, du verre, de catalyseurs. Il est aussi utilisé dans l’élaboration de pesticides, comme stabilisateur de pvc et comme biocide pour les coques de navires.

L’offre d’étain :
Classé en 6ème position des métaux, l’étain est assez rare puisqu’il représente 3/1000 de l’écorce terrestre. Sa production annuelle tourne autour de 350.000 tonnes par an. On trouve l’étain dans la nature sous plusieurs formes : de manière assez rare, à l’état natif essentiellement en Australie et en Sibérie et sous forme de minerai avec la stannite (Cu2FeSnS4) et la cassitérite (Sn2). Celle-ci est chimiquement composée de bioxyde d’étain qui contient environ 50% de métal.

Acheter ACTION FUTURE 26 (version numérique) – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2008/01/12/action-future-26/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *