Thu. Jul 18th, 2024

ACTION FUTURE 26 – Trading

François Dossou

C’est au cœur même de la gestion quantitative que nous avons rendez-vous, avec François Dossou, Directeur adjoint de la Gestion Actions chez SinoPiA Asset Management. Il lève le voile sur le fonctionnement du modèle d’évaluation de marché utilisé en interne par les gérants, un véritable programme d’aide à l’investissement basé sur le diagnostic d’inefficiences…

Action Future : Pourriez-vous nous décrire le parcours qui vous a amené à intégrer votre fonction actuelle ?
François Dossou : Après une formation d’ingénierie mathématique d’économie quantitative et d’économétrie des marchés financiers au GREQAM (Groupement de Recherche en Economie Quantitative), j’ai été diplômé de l’ENSAI (Ecole Nationale de Statistique et de Traitement de l’Information). Le traitement de l’information est au cœur même de la gestion quantitative puisque celle-ci est basée sur la modélisation mathématique et statistique de la théorie financière moderne, dans le but d’évaluer les marchés financiers, afin de détecter des opportunités d’investissement. À l’issue de ma formation, il y a un peu moins de dix ans, j’ai intégré Sinopia, à l’époque en tant que chercheur.

AF : Parlez-nous de la gestion quantitative…
François Dossou : La gestion quantitative est une philosophie d’investissement qui place la recherche au cœur du processus. D’une manière très pragmatique et très concrète, les décisions d’investissement sont toutes basées sur des signaux qui proviennent de nos modèles d’évaluation, fruit de la collaboration entre les gérants et les chercheurs. C’est un type de gestion qui requiert un profil assez technique avec une connaissance mathématique poussée. C’est une recherche qui reste très appliquée, d’où l’importance de la collaboration gérant-chercheur.

Acheter ACTION FUTURE 26 (version numérique) – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2008/01/12/action-future-26/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *