Sat. Jul 20th, 2024

ACTION FUTURE 26 – Trading

Romain Delacretaz

Stratégies gagnantes sur les options

Les options sont des produits souples mais complexes et occupent une place à part dans les produits d’investissement. Ces produits dérivés, souvent considérés comme difficiles d’approche, permettent pourtant des combinaisons exceptionnelles. En effet l’utilisation d’options dans son portefeuille offre des stratégies de couverture mais aussi de spéculation, comme ces trois stratégies importées du parquet des Bourses de New York et de Chicago que nous présentons dans cet article.

Les options, explications :
Avant de rentrer dans le vif du sujet, il convient de mettre au point quelques définitions simples pour la compréhension de tous. Il existe deux catégories d’options : call (option d’achat) et put (option de vente), vous pouvez acheter ou vendre l’une ou l’autre. Vous avez la possibilité d’acheter ou de vendre soit un call soit un put en fonction de vos objectifs en tant qu’investisseur sur options. Vous pouvez également acheter ou vendre de multiples combinaisons des deux types d’options comme nous le verrons un peu plus bas.

Acheter une option :
Lorsque vous achetez une option comme transaction initiale, vous obtenez le droit de prendre position sur le sous-jacent choisi. Si vous achetez un call, cela signifie que vous avez le droit d’acheter le sous-jacent au prix d’exercice à, ou avant la date d’échéance. Si vous achetez un put, vous avez le droit de vendre le sous-jacent à ou avant la date d’expiration. Vous pouvez également vendre l’option à un autre acheteur pendant sa durée de vie ou la laisser expirer sans valeur. Pour un meilleur rendement, nous investissons dans les options très en dedans de la monnaie (Deep In The Money), que nous allons détailler un peu plus loin et voir les incroyables avantages que nous offre ce type de stratégie par rapport aux actions.

Vendre une option :
La situation est différente si vous vendez à découvert une option. La vente pour ouvrir une position courte d’option vous oblige à honorer votre part du contrat si l’acheteur souhaite exercer l’option. Quand vous vendez un call (option d’achat) comme transaction initiale, vous êtes obligé de vendre le sous-jacent au prix d’exercice, si vous êtes assignés. Quand vous vendez un put (option de vente) comme transaction initiale, vous êtes obligés d’acheter le sous-jacent, si vous êtes assignés. En tant qu’émetteur vous pouvez racheter le contrat, si vous n’avez pas été assignés, et en finir avec votre obligation d’engagement contractuel.

Les acheteurs d’options ont des droits, les vendeurs d’options ont des obligations :
Un acheteur de call espère que sa valeur va monter. L’acheteur de put espère que sa valeur va baisser. L’acheteur paie une commission au vendeur d’option pour son droit qui est appelé prime ou premium. L’acheteur a donc une perte limitée potentielle égale au prix payé pour l’option et aussi un gain potentiel illimité. Le vendeur en revanche a un gain limité et une perte potentielle illimitée. (voir illustrations 1, 2, 3 et 4)

Les stratégies :
La clé du succès pour tout trader est de vendre des options intelligemment car c’est la probabilité qui fait toute la différence :

Acheter ACTION FUTURE 26 (version numérique) – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2008/01/12/action-future-26/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *