Fri. Jun 14th, 2024

ACTION FUTURE 36 – Trading

Maxime Viémont

Pourquoi le trading vous attire-t-il encore ?

La statistique est invariable : 90% des investisseurs qui s’adonnent à une activité de trading perdent de l’argent. Alors pourquoi tant d’investisseurs sont-ils encore attirés par cette activité ?

Parmi les multiples raisons qui vous poussent à tenter l’aventure, trois semblent se détacher : L’anticipation du gain, la dépendance à la prédiction, et l’excès de confiance. Le gain rapide et facile est sans doute la première raison qui pousse le trader à se lancer. Pas si sûr. Disons que la perspective d’un gain financier est plutôt la réponse. En effet, les neuroscientifiques ont démontré que l’activité du cerveau était beaucoup plus intense lors de l’anticipation que de l’obtention d’un gain. Ce mécanisme biologique que l’on retrouve dans d’autres domaines comme la nourriture ou les sentiments amoureux a des conséquences redoutables sur le comportement des individus.

Deuxième raison avancée pour expliquer cet engouement : la volonté de définir des scénarii, de prévoir l’imprévisible. Cette dépendance à la prévision est alimentée par la libération de dopamine, hormone euphorisante, dans le cerveau à chaque fois que le trader rencontre un scénario qui lui a fait gagner de l’argent.

Troisième raison : l’excès de confiance surestime les chances de succès, biaise les anticipations, les comportements et la gestion du risque. Comme le dit Daniel Kahneman, psychologue et prix Nobel d’économie en 2002, « si nous avions vraiment conscience de nos chances réelles de succès alors nous ne prendrions jamais de risque ». La finance comportementale a démontré depuis une trentaine d’années les biais cognitifs et émotionnels auxquels est soumis tout type d’investisseur. De nos jours, les recherches et les découvertes avancent à grands pas. Les psychologues et neuroscientifiques examinent les bases neuronales qui conduisent aux décisions irrationnelles en recourant à des jeux qui déclenchent des dilemmes et aux techniques d’imagerie cérébrale.

Les pensées et les comportements fréquents du trader :
Au cours de cette première partie, je vous propose de parcourir les pensées et les comportements les plus fréquents du trader.
Nous avons observé deux profils de traders : soit le trader n’a pas développé sa propre méthode de trading et préfère sauter de méthode en méthode, soit il a développé une méthode mais les pertes lui font peur. Dans chaque situation, il manque de confiance dans ses capacités, il consacre toute son énergie à réagir émotionnellement au marché.

Acheter ACTION FUTURE 36 (version numérique) – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2010/07/12/action-future-36/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *