Thu. Jun 13th, 2024

ACTION FUTURE 38 – Investissement

Hugues Van Den Berghe

Créer un portefeuille diversifié en quelques clics de souris est aujourd’hui chose facile tant pour le particulier que pour le gestionnaire de fortune.

L’offre pléthorique de SICAV et d’ETF (trackers) permet à l’investisseur de réduire cette tâche à la définition de son allocation parmi les classes et sous-classes d’actifs disponibles et ensuite au choix de fonds représentant celles-ci. L’étape de la sélection des titres individuels est soit déléguée (aux gestionnaires des fonds) soit tout simplement éliminée lorsqu’on opte pour une gestion indicielle, aussi appelée passive.

On constate que les investisseurs individuels ont tendance à considérer la sélection de titres comme l’aspect le plus important dans la gestion d’un portefeuille. Si la sélection de titres disparaît de l’équation, le risque est toujours de ne pas suffisamment examiner l’aspect bien plus important de l’allocation. En effet, l’utilisation de fonds de type ETF et la mise à disposition par les courtiers en ligne d’outils simplifiés d’optimisation de portefeuille a fait entrer la gestion de l’épargne dans l’ère du fast-food. Pour l’investisseur individuel qui ne développe pas au préalable une réflexion sur l’allocation qui lui convient, ces innovations peuvent produire un excès de confiance et mener à de mauvaises décisions. Car, comme nombre d’études l’ont montré, c’est l’allocation qui détermine la performance d’un portefeuille plus que la sélection des titres individuels ou le timing des opérations.

Acheter ACTION FUTURE 38 (version numérique) – version papier

http://www.action-future.com/index.php/2011/01/20/action-future-38/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *